Contamination au tritium liée à l’activité de la société 2M Process à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) : l’ASN encadre les opérations de dépollution

Publié le 09/11/2010 à 16:30

Communiqué de presse

L’ASN a été informée par le CEA le 3 novembre 2010 de la détection d’une contamination d’un travailleur de la société 2M Process, située dans le Val-de-Marne (94). Les premières investigations menées par le CEA ont montré qu’il s’agit d’une contamination au tritium, conséquence d’opérations réalisées sur un matériel réputé non-contaminé en provenance du site du CEA Valduc. Ce dernier a déclaré à l’ASND [1] l’événement, classé au niveau 2 de l’échelle INES qui en compte 7.

Le 4 novembre, l’ASN a demandé à l’IRSN de réaliser des diagnostics radiologiques des locaux de la société 2M Process, de recenser les personnes susceptibles d’avoir été contaminées et de réaliser les évaluations nécessaires à la reconstitution des doses reçues par ces personnes.

Il ressort des investigations menées que :

  •  six travailleurs de la société 2M Process ont été contaminés. Des expertises complémentaires sont en cours afin de déterminer plus précisément le niveau de ces contaminations. Cet événement a été déclaré à l’ASN par la société 2M Process au titre de la radioprotection ;
  • cinq riverains de l’entreprise 2M Process ont fait l’objet d’analyses et présentent de légères traces de tritium, sans aucun enjeu sanitaire ;
  • l’environnement immédiat de l’entreprise 2M Process présente une très faible contamination au tritium, notamment dans certains végétaux.

Par ailleurs, ce matériel en cause ayant transité par les locaux d’une autre entreprise située à Bondoufle dans l’Essonne (91), l’ASN a fait réaliser des mesures dont les résultats montrent que les locaux ne présentent aucune trace de tritium. Des analyses complémentaires sont en cours sur les végétaux.

L’ASN, en appui à la préfecture du Val-de-Marne, encadre et contrôle les opérations de dépollution du site de Saint-Maur-des-Fossés menées depuis le 8 novembre par le CEA.

L'ASN a également demandé à l'IRSN un avis sur la nécessité de définir un périmètre dans lequel un suivi des expositions à la radioactivité des riverains ainsi qu'une surveillance de l'environnement autour de la société 2M Process pourraient être organisés. Si nécessaire, l’ASN, en accord avec la préfecture du Val-de-Marne, demandera au CEA de prendre des mesures pour assurer cette surveillance environnementale.

Contact presse : Evangelia Petit, responsable des relations presse, tél 01 40 19 86 61 evangelia.petit@asn.fr

[1] ASND : Autorité de sûreté nucléaire de Défense. Elle est en charge du contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection des installations intéressant la défense. Le CEA Valduc fait partie de ces installations.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017