Conférence de presse de Strasbourg : en 2018, le niveau de la sûreté nucléaire et de la radioprotection reste globalement satisfaisant

Publié le 05/06/2019 à 14:30

Communiqué de presse

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Strasbourg de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2018 en région Grand-Est.

Le contrôle des centrales nucléaires de Fessenheim

Concernant les centrales nucléaires de Cattenom et de Fessenheim, l’ASN considère que les performances en matière de sûreté nucléaire, de radioprotection et de protection de l’environnement se placent dans la moyenne de l’appréciation générale portée sur EDF pour Cattenom, et au-dessus pour Fessenheim en matière de sûreté nucléaire et de protection de l’environnement.

Mise à l'arrêt de Fessenheim

L’arrêt de la centrale de Fessenheim, initialement envisagé à la fin de l’année 2018, a été reporté en 2020.

L’ASN constate que le site n’a toujours pas fait l’objet d’une déclaration de mise à l’arrêt définitif par EDF, ce qui n’est pas favorable à la définition et à la mise en œuvre d’un calendrier industriel pour sa fin d’exploitation.

L’ASN considère que la persistance de l’incertitude dans ce dossier n’est pas satisfaisante, et affecte la vie du site sur plusieurs aspects  (reprogrammation d’opérations de maintenance, une préparation du dossier de démantèlement et des opérations préalables tributaires d’une planification non stabilisée, un climat social du site et un engagement de ses salariés satisfaisants mais qui doivent être protégés).

Centrale de Fessenheim

L’ASN considère que les performances en matière de sûreté nucléaire du site de Fessenheim, dans la continuité des années précédentes, se distinguent de manière favorable par rapport à la moyenne du parc. En matière de protection de l’environnement, le site reste à un bon niveau. Enfin, dans le domaine de la radioprotection, le site rejoint l’appréciation générale portée sur EDF.

A noter :La sûreté d’exploitation des réacteurs est restée très satis­faisante en 2018 avec notamment une remise en service du réacteur 2 après un arrêt long, qui s’est bien déroulée, sans baisse des performances du sit

Domaine médical

Un état de radioprotection stable en 2018, avec une prise en compte de la radioprotection par les professionnels globalement satisfaisante, à l’exception des pratiques interventionnelles radioguidées.

Une augmentation globale du nombre d’événements significatifs en radioprotection (ESR) déclarés à l’ASN en 2018, mais ceux-ci, en très grande majorité de niveau 0 ou 1 sur l’échelle ASN-SFRO, sont sans conséquence clinique attendue.

Une persistance en 2018 d’événements en radiothérapie classés au niveau 2(aucun toutefois en région Grand Est),récurrents dans leur nature (erreur de dose ou erreur de latéralités par exemple), qui exige une analyse approfondie de leurs causes et un renforcement des actions de prévention.

En savoir plus :

_______________________________________

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), autorité administrative indépendante, assure, au nom de l’Etat, le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection pour protéger les personnes et l’environnement. Elle informe le public et contribue à des choix de sociétés éclairés. Le rapport de l’ASN sur l’état de sûreté nucléaire et de radioprotection en France en 2018 est téléchargeable en ligne

_______________________________________

Contacts :
Evangelia PETIT, chef du service presse : evangelia.petit@asn.fr // 01 46 16 41 42
Laetitia TYREL de POIX, agence Equancy : ltyreldepoix@equancy.com // 01 45 64 43 11

Date de la dernière mise à jour : 04/06/2019