Conférence de presse de Châlons-en-Champagne : en 2018, le niveau de la sûreté nucléaire et de la radioprotection reste globalement satisfaisant

Publié le 06/06/2019 à 12:00

Communiqué de presse

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Châlons-en-Champagne de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2018 en région Grand-Est.

Le contrôle des centrales nucléaires de Chooz et Nogent-sur-Seine

Concernant la centrale nucléaire de Chooz, l’ASN considère que les performances en matière de sûreté nucléaire, de radioprotection et de protection de l’environnement rejoignent globalement l’appréciation générale portée sur EDF.  Pour la centrale de Nogent-sur-Seine, l’ASN considère que les performances du site rejoignent globalement l’appréciation générale portée sur EDF en matière de radioprotection et qu’elles sont en retrait en matière de sûreté nucléaire et de protection de l’environnement

Chooz – Démantèlement du réacteur A
  • Des travaux qui se poursuivent (mise en service de l’atelier de conditionnement des déchets issus de la découpe sous eau de la cuve et découpe du couvercle de la cuve en 2018) ;
  •  Une interruption en cours d’année de certains travaux réalisés en télé-opération (interventions manuelles mal évaluées et révision des mesures de protection) ;
  • Des opérations de démantèlement satisfaisantes en matière d’environnement et de sûreté nucléaire ;
  • Une vigilance de mise autour du risque de contamination aux particules alpha.

Centrale de Chooz

Des progrès sont attendus sur la qualité de la documentation opérationnelle et sa mise à jour, notamment sur la prise en compte des modifications effectuées sur les matériels ou l’évolution des exigences de maintenance.

S’agissant de la radioprotection, la maîtrise de la dosimétrie et de la propreté radiologique lors des arrêts des réacteurs sont globalement satisfaisantes (vigilance attendue toutefois autour du maintien des gestes de base de radioprotection).

De la même façon, l’organisation pour la protection de l’environnement est globalement satisfaisante, même si certains événements ont en revanche mis en évidence des rejets non maîtrisés de fluides frigorigènes et des défaillances ponctuelles des matériels concourant à la surveillance des rejets liquides et gazeux.

Centrale de Nogent-sur-Seine

Sur le plan de la sûreté nucléaire, la rigueur d’exploitation a régressé (déficiences dans la préparation des activités d’exploitation). Des progrès insuffisants ont été relevés dans le domaine de la surveillance des interventions, des lacunes dans l’analyse de l’aptitude des équipements à être remis en service. Des améliorations sont par ailleurs attendues dans la prise en compte des exigences réglementaires en matière de prévention du risque d’incendie. En matière de radioprotection, la vigilance doit être maintenue sur la détection et le traitement des écarts. Enfin, concernant la protection de l’environnement, les performances sont à améliorer, notamment pour la gestion interne des effluents et celle des déchets non nucléaires.

Autres installations

Centre de stockage de déchets radioactifs de l’aube (CSA)

L’ASN considère que le centre est exploité dans des conditions satisfaisantes du point de vue de la sûreté et de la radioprotection.

Le volume des déchets stockés est d’environ 335 175 m3, soit 33,5 % de la capacité autorisée, capacité qui arrivera à saturation à l’horizon 2062 selon les estimations de l’Andra, et non 2042 comme initialement prévu (meilleure connaissance des déchets futurs et de leurs chroniques de livraison).

A noter : en 2018, l’ASN a autorisé la mise en service partielle de la nouvelle installation de contrôle des colis, qui permet des contrôles plus performants de la qualité des colis reçus.

Cigéo

L’ASN a rendu son avis le 11 janvier 2018 au terme de l’instruction du dossier d’options de sûreté (DOS) relatif au projet Cigéo d’installation de stockage de déchets en couches géologiques profondes, dans lequel elle estime que le projet a atteint globalement une maturité technologique satisfaisante au stade du DOS.

Le dossier est documenté et étayé et constitue une avancée significative par rapport aux dossiers de 2005 et de 2009. Des compléments liés à la sûreté sont toutefois attendus pour la demande d’autorisation de création de l’installation, notamment sur les colis de déchets bitumés susceptibles d’être stockés et la maîtrise du risque d’incendie, la surveillance de l’installation et son dimensionnement pour faire face aux agressions.

Par ailleurs, l’ASN considère que les expérimentations et travaux scientifiques menés par l’Andra dans le laboratoire souterrain de Bure se sont poursuivis en 2018 avec un bon niveau de qualité, comparable à celui des années antérieures.

Domaine médical

Un état de radioprotection stable en 2018, avec une prise en compte de la radioprotection par les professionnels globalement satisfaisante, à l’exception des pratiques interventionnelles radioguidées.

Une augmentation globale du nombre d’événements significatifs en radioprotection (ESR) déclarés à l’ASN en 2018, mais ceux-ci, en très grande majorité de niveau 0 ou 1 sur l’échelle ASN-SFRO, sans conséquence clinique attendue.

Une persistance en 2018 d’événements en radiothérapie classés au niveau 2, récurrents dans leur nature (erreur de dose ou erreur de latéralités par exemple), qui exige une analyse approfondie de leurs causes et un renforcement des actions de prévention.

En savoir plus :

_______________________________________

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), autorité administrative indépendante, assure, au nom de l’Etat, le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection pour protéger les personnes et l’environnement. Elle informe le public et contribue à des choix de sociétés éclairés. Le rapport de l’ASN sur l’état de sûreté nucléaire et de radioprotection en France en 2018 est téléchargeable en ligne

_______________________________________

Contacts :
Evangelia PETIT, chef du service presse : evangelia.petit@asn.fr // 01 46 16 41 42
Laetitia TYREL de POIX, agence Equancy : ltyreldepoix@equancy.com // 01 45 64 43 11

Date de la dernière mise à jour : 06/06/2019