Conférence de presse de Caen : en 2018, le niveau de la sûreté nucléaire et de la radioprotection reste globalement satisfaisant

Publié le 04/06/2019 à 11:00

Communiqué de presse

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Caen de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2018 en région Normandie.

Le contrôle des installations nucléaires (Flamanville, Paluel et Penly)

Concernant les centrales nucléaires de Flamanville, Paluel et Penly d’EDF, l’ASN considère que les performances en matière de sûreté nucléaire, de radioprotection et de protection de l’environnement rejoignent globalement l’appréciation générale portée sur EDF, à l’exception de la centrale de Paluel qui se distingue positivement pour la protection de l’environnement.

EPR de Flamanville

S’agissant de l’EPR de Flamanville, l’ASN considère que l’organisation mise en place pour la réalisation des essais de démarrage a été globalement satisfaisante. Cependant d’importants efforts doivent se poursuivre pour atteindre les prérequis définis pour la réalisation des essais de démarrage et concernant la documentation des justifications associées à la représentativité de ces essais.

Au sujet de l’organisation mise en œuvre sur la préparation à la conduite de l’installation, un travail important reste également à accomplir.

Par ailleurs, les risques pour l’environnement lors du déroulement des essais de démarrage sont insuffisamment pris en compte.

Le dossier présentant la démarche d’EDF concernant le traitement des écarts de soudage des circuits secondaires principaux fait l’objet d’une instruction par les services de l’ASN.

Le réacteur EPR de Flamanville © EDF Médiathèque

Centrale de Flamanville

Diverses insuffisances indiquent qu’un renforcement du management de la sûreté est nécessaire pour le suivi des arrêts, et ce à plusieurs niveaux : réalisation des travaux, radioprotection et gestion des déchets. De la même manière, la qualité des dossiers de demande d’autorisation doit être améliorée et leur transmission davantage anticipée.

A noter : la visite décennale du réacteur 1 de la centrale a permis de relever que la préparation et le suivi des travaux et des opérations de maintenance doivent être sensiblement améliorés, ainsi que les contrôles internes des activités réalisées.

Centrale de Paluel

Au sujet de l’exploitation et la conduite des réacteurs, l’ASN considère que la programmation des essais périodiques doit être réalisée de manière plus rigoureuse, tout comme la radioprotection qui doit être améliorée pendant les arrêts de réacteur.

Concernant le réacteur 3, des améliorations quant à la prise en compte de l’évolution de la corrosion sur les équipements situés à l’extérieur des bâtiments sont attendues.

Centrale de Penly

L’ASN considère que les efforts menés en 2018 au titre du management de la sûreté doivent être poursuivis, notamment au niveau de la gestion des écarts. L’ASN a également noté d’autres axes d’amélioration au cours de ses inspections : préparation des activités de conduite et gestion des procédures associées ; préparation, contrôle et surveillance des activités de maintenance ainsi que la prise en compte du risque radiologique par les intervenants et entreprises prestataires.

Autres installations

Usines de La Hague

Le bilan d’activité sur le site de la Hague est assez satisfaisant pour ce qui concerne la sûreté nucléaire, et globalement satisfaisant pour ce qui concerne la radioprotection et la protection de l’environnement. Toutefois, des améliorations sont attendues, sur les points suivants notamment : maintenance et contrôles périodiques, caractérisation des écarts, méthodologie d’élaboration des plans de surveillance des prestataires extérieurs, prévention des accidents majeurs impliquant des substances dangereuses et gestion des entreposages de déchets.

Centre de stockage de la Manche

L’état et l’exploitation des installations sont satisfaisants, tout comme l’organisation définie et mise en œuvre pour maîtriser les opérations préalables à la fermeture du centre et pour préserver l’état des systèmes, matériels et bâtiments. Néanmoins, des efforts sont attendus de la part de l’ANDRA pour renforcer la stabilité de la couverture et pour la suppression des infiltrations résiduelles d’eau en bord de stockage.

Grand accélérateur national d'ions lourds

Des efforts sont à poursuivre pour le suivi des travaux de mise en conformité et des procédures liées à la radioprotection des travailleurs, le suivi des engagements et des demandes de prescriptions de l’ASN et la mise à jour de son système de gestion intégrée.

Domaine médical

Un état de radioprotection stable en 2018, avec une prise en compte de la radioprotection par les professionnels globalement satisfaisante, à l’exception des pratiques interventionnelles radioguidées.

Une augmentation globale du nombre d’événements significatifs en radioprotection (ESR) déclarés à l’ASN en 2018, mais ceux-ci, en très grande majorité de niveau 0 ou 1 sur l’échelle ASN-SFRO, sont sans conséquence clinique attendue.

Une persistance en 2018 d’événements en radiothérapie classés au niveau 2(aucun toutefois en région Grand Est),récurrents dans leur nature (erreur de dose ou erreur de latéralités par exemple), qui exige une analyse approfondie de leurs causes et un renforcement des actions de prévention.

Accélérateur de protonthérapie du centre Archade à Caen

Les trois inspections menées ont permis de mettre en évidence que le projet a été mené de façon très satisfaisante. Un deuxième accélérateur devrait être mis en œuvre dans les années à venir. Il permettra de réaliser des traitements par hadronthérapie et de la recherche sur les faisceaux.

En savoir plus :

_______________________________________

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), autorité administrative indépendante, assure, au nom de l’Etat, le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection pour protéger les personnes et l’environnement. Elle informe le public et contribue à des choix de sociétés éclairés. Le rapport de l’ASN sur l’état de sûreté nucléaire et de radioprotection en France en 2018 est téléchargeable en ligne

_______________________________________

Contacts :
Evangelia PETIT, chef du service presse : evangelia.petit@asn.fr // 01 46 16 41 42
Laetitia TYREL de POIX, agence Equancy : ltyreldepoix@equancy.com // 01 45 64 43 11

Date de la dernière mise à jour : 04/06/2019