Conférence de presse de Bordeaux : en 2018, le niveau de la sûreté nucléaire et de la radioprotection est globalement satisfaisant

Publié le 01/10/2019 à 11:00

Communiqué de presse

A l’occasion de la publication du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Bordeaux de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2018 en région Nouvelle-Aquitaine ainsi que les perspectives pour 2019.

Le contrôle des installations nucléaires 

Centrale nucléaire du Blayais

L’ASN considère que les performances de la centrale nucléaire du Blayais, par rapport à l’appréciation générale que l’ASN porte sur EDF, sont globalement comparables en matière de sûreté nucléaire. Le site rencontre toutefois des difficultés persistantes pour planifier, préparer et réaliser les essais périodiques prescrits par les règles générales d’exploitation. En ce qui concerne la radioprotection des travailleurs, l’ASN constate que l’exploitant a respecté ses objectifs en matière de dosimétrie collective et de propreté radiologique des chantiers. Enfin, s’agissant de la protection de l’environnement, l’exploitant a identifié l’origine probable de la présence historique de tritium dans la nappe d’eau captive située sous la centrale. La poursuite des investigations et la mise en œuvre des réparations doivent être une priorité pour le site en 2019.

Centrale nucléaire de Civaux

L’ASN considère que les performances de la centrale nucléaire de Civaux en matière de radioprotection et de protection de l’environnement rejoignent globalement l’appréciation générale que l’ASN porte sur EDF,mais que ses performances en matière de sûreté nucléaire sont en retrait par rapport à cette appréciation générale. En effet, l’ASN note qu’au cours des arrêts pour maintenance des réacteurs 1 et 2, l’exploitant a mis en évidence de nombreuses lacunes dans la préparation, la planification et la réalisation d’activités de maintenance sur des matériels importants pour la sûreté. L’ASN souligne que la qualité de la maintenance s’est dégradée par rapport aux années précédentes. L’ASN estime que la prise en compte de la radioprotection dans la préparation des interventions doit être renforcée. Enfin, l’exploitant doit améliorer sa stratégie de gestion d’un éventuel déversement accidentel de produits dangereux sur le site afin d’éviter leur transfert dans l’environnement.

Domaine médical

L’ASN considère que l’état de la radioprotection est resté stable en 2018, avec une prise en compte de la radioprotection par les professionnels globalement satisfaisante, à l’exception des pratiques interventionnelles radioguidées notamment pour les actes pratiqués au bloc opératoire.

CHU de Niort

Le CH de Niort a déclaré à l’ASN en septembre 2018 un événement de niveau 2 sur l’échelle ASN-SFRO. Une patiente traitée pour un cancer du sein a reçu une dose de rayonnement supérieure de 10% à la dose prescrite par le médecin. Le centre a mis en place des mesures correctives pour éviter le renouvellement d’un tel événement.

La persistance en 2018, au niveau national, d’événements en radiothérapie classés au niveau 2, récurrents dans leur nature (erreur de dose ou erreur de latéralité par exemple), exige une analyse approfondie de leurs causes et un renforcement des actions de prévention.

Sites industriels et recherche

En matière de radiographie industrielle et gammagraphie, l’ASN constate une prise en compte contrastée des risques suivant les entreprises.

Des améliorations sont observées dans la mise en œuvre de la radioprotection dans le domaine de la recherche.

En savoir plus :

_______________________________________

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), autorité administrative indépendante, assure, au nom de l’Etat, le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection pour protéger les personnes et l’environnement. Elle informe le public et contribue à des choix de sociétés éclairés. Le rapport de l’ASN sur l’état de sûreté nucléaire et de radioprotection en France en 2018 est téléchargeable en ligne

_______________________________________

Contacts :
Evangelia PETIT, chef du service presse : evangelia.petit@asn.fr // 01 46 16 41 42
Laetitia TYREL de POIX, agence Equancy : ltyreldepoix@equancy.com // 01 45 64 43 11

Date de la dernière mise à jour : 30/09/2019