Centrale nucléaire de Penly : L’ASN lève son dispositif de crise et classe provisoirement l’événement au niveau 1

Publié le 06/04/2012 à 00:30

Communiqué de presse

Le 5 avril 2012, vers midi, l’ASN a été informée par EDF de la survenue d’un départ de feu sur le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Penly et de la mise à l’arrêt automatique du réacteur.

Des équipes d’EDF et des pompiers sont entrés dans le bâtiment réacteur et ont éteint des flaques d’huile en feu.

Cet incendie a conduit EDF à déclencher le plan d’urgence applicable en cas d’incendie.

Le 5 avril 2012, vers 19h30, à la suite du départ de feu survenu dans l’après-midi, l’ASN a été informée par EDF d’un défaut sur un joint d’une pompe du circuit primaire du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Penly. Ce défaut a provoqué une fuite d’eau supérieure à la valeur normale, cette fuite étant collectée par des circuits prévus à cet effet.

Cette situation a conduit EDF à appliquer les procédures de conduite incidentelle pour faire baisser la pression et la température de l’eau du circuit primaire. Ces actions ont d’ores et déjà permis de réduire de manière importante la fuite et la ramener à des valeurs prévues.

Dans ce contexte, l’ASN a levé son dispositif de crise. Elle reste en contact avec EDF et l’IRSN.

Cet incident n’a eu aucune conséquence sur l’environnement. L’ASN a provisoirement classé cet événement au niveau 1 sur l’échelle INES.

La division de Caen réalisera une inspection ce vendredi 6 avril sur le site de Penly pour analyser les causes de l’incident.

 

Contact presse :
Evangelia Petit, chef du service presse, 01 40 19 86 61, evangelia.petit@asn.fr

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017