Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

Chute d’un générateur de vapeur dans le bâtiment du réacteur 2 de la centrale de Paluel (76) : l’ASN a diligenté une inspection immédiate

Publié le 01/04/2016 à 12:00

Note d'information

Le 31 mars 2016, EDF a informé l’ASN de la chute en cours de manutention d’un générateur de vapeur dans le bâtiment du réacteur 2 de la centrale de Paluel (76).

Le réacteur 2 est à l’arrêt depuis mai 2015 pour sa troisième visite décennale. Ces opérations de maintenance de grande envergure comprennent le remplacement des quatre générateurs de vapeur1 du circuit primaire principal du réacteur. Les opérations prévues pour l’évacuation d’un générateur de vapeur usé depuis le bâtiment du réacteur comprennent une phase de manutention : l’équipement est placé sur un chariot qui permet sa sortie à l’extérieur du bâtiment réacteur. Il est basculé lors de cette opération de sa position verticale d’origine vers une position horizontale.

Chute d'un générateur de vapeur - Paluel 2 - 31 mars 2016

Chute d'un générateur de vapeur - Paluel 2 - 31 mars 2016

Le 31 mars 2016, le réacteur 2 était à l’arrêt, le combustible nucléaire étant complètement déchargé de la cuve et entreposé dans la piscine du bâtiment combustible. La piscine du bâtiment du réacteur était vide, recouverte de plateaux de protection. Un générateur de vapeur usé était en cours de manutention en vue de son évacuation, en position quasi-verticale, son extrémité basse reposant sur le chariot d’évacuation par l’intermédiaire de cales, et son extrémité haute étant soutenue par un dispositif constitué d’élingues reliées à un palonnier, lui-même relié à un engin de manutention fixé sur le pont polaire du bâtiment du réacteur. Le générateur de vapeur a basculé de toute sa hauteur pour s’immobiliser au sol, en partie sur le béton du bâtiment du réacteur, et en partie sur les plateaux de protection de la piscine du bâtiment du réacteur, qui ont pour certains été endommagés. Le palonnier de manutention a également chuté.

EDF a immédiatement procédé à l’évacuation du bâtiment du réacteur. Un intervenant a été légèrement blessé et deux autres ont été choqués ; ils ont été pris en charge par les services médicaux. Les résultats des contrôles de radioprotection réalisés par EDF sur les intervenants se sont révélés normaux. La sûreté de l’installation est restée assurée.

Les inspecteurs de la division de Caen de l’ASN, arrivés sur le site vers 17h30, ont réalisé une inspection réactive tant en matière de sûreté nucléaire que d’inspection du travail. La lettre de suites de cette inspection est en cours d’élaboration et sera publiée sur le site Internet de l’ASN. L’ASN poursuit ses actions de contrôle.

1. Les générateurs de vapeur sont des composants de 22 m de hauteur et d’une masse de 465 tonnes chacun. Ces composants sont destinés à assurer le transfert de chaleur entre l’eau du circuit primaire, chauffée par la réaction nucléaire et qui circule dans des tubes métalliques de faible diamètre, et l’eau du circuit secondaire, afin de produire la vapeur utilisée par la turbine pour produire l’électricité.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017