Des dirigeants de l’ASN se sont rendus sur le centre CEA et sur le chantier d’ITER à Cadarache

Publié le 13/04/2021 à 12:00

Note d'information

Bernard Doroszczuk, président de l’ASN, accompagné de Jean-Luc Lachaume, commissaire, et de responsables de plusieurs entités de l’ASN ont visité, les 24 et 25 mars, le centre CEA de Cadarache et le chantier de l’installation ITER. Ils étaient reçus par François Jacq, administrateur général du CEA ainsi que par le directeur général d’ITER Organization, Bernard Bigot.

Sur le centre CEA de Cadarache, plusieurs installations ont été visitées : le chantier du réacteur de recherche Jules Horowitz, le laboratoire d’expertise en cellules blindées LECA-STAR, le réacteur de recherche Cabri, le parc d’entreposage des déchets (INB 56), l’installation d’entreposage de déchets Cedra, l’installation de gestion des déchets solides (INB 37-A) ainsi que la plateforme de recherche sur les accidents graves Plinius.

Visite de la délégation de l’ASN - centre CEA de Cadarache - copyright CEA Cadarache
Visite de la délégation de l’ASN sur l’installation d’entreposage de déchets CEDRA, centre CEA de Cadarache 25/03/2021. Copyright CEA Cadarache

Ces visites ont notamment permis d’aborder la question de la gestion des projets complexes, tant de construction d’installations neuves que de reprise de déchets anciens, entreposés dans des installations ne répondant plus aux normes de sûreté actuelles. Une séance de questions/réponses organisée avec l’ensemble des chefs d’installations nucléaires de base du centre a permis d’évoquer les questions de la lisibilité et de la simplification de certaines dispositions réglementaires à envisager sur la base du retour d’expérience de terrain, ainsi que de la gestion de crise et de l’entrainement aux situations d’urgence.

Les échanges entre l’ASN et la direction du CEA ont notamment porté sur les améliorations apportées aux installations dans le cadre des réexamens périodiques, au pilotage dans la durée des projets, mais également sur l’implication du CEA dans le développement de réacteurs modulaires (appelés SMR) et les principaux programmes de recherche menés par cette institution.

L’installation ITER (INB 174), en cours de construction depuis 2010 sur le site de Cadarache et attenante aux installations du CEA, sera un réacteur expérimental de fusion, dont l’objectif est la démonstration scientifique et technique de la maîtrise de l’énergie de fusion thermonucléaire obtenue par confinement magnétique d’un plasma de deutérium‑tritium. Le projet international ITER bénéficie du soutien financier de la Chine, de la Corée du Sud, des États‑Unis, de l’Inde, du Japon, de la Russie et de l’Union européenne.

La visite du chantier ITER a permis de constater les avancées du projet et d’évoquer les enjeux à venir. L’ASN et la direction du projet international ont notamment échangé sur la nécessité de travailler activement au développement de filières de gestion pour les quantités importantes de déchets radioactifs qui seront produits par ITER.

Bernard Doroszczuk, ainsi que d’autres membres du collège et de la direction générale de l’ASN, se rendent régulièrement sur les sites nucléaires présentant des enjeux particuliers de sûreté et de radioprotection. Ces visites sont l’occasion d’échanger avec les exploitants ainsi que d’appréhender visuellement et concrètement les divers sujets techniques pour lesquels l’ASN réalise ses actions de contrôle et de réglementation.

La division de Marseille de l’ASN réalise cinquante inspections par an sur le centre CEA de Cadarache et cinq inspections par an du chantier de construction d’ITER. D’une manière générale, en tenant compte des réunions techniques sur site avec les exploitants, l’ASN est en moyenne présente deux jours par semaine sur ce site.

Date de la dernière mise à jour : 28/04/2021