COOPERATION FRANCO-CHINOISE EN MATIERE D'INSPECTION NUCLEAIRE

Publié le 08/03/2000 à 00:00

Communiqué de presse

Quatre représentants de l'Autorité de contrôle du nucléaire en Chine participent à une inspection de la DIN Nord – Pas-de-Calais à la centrale nucléaire de Gravelines ce mercredi 8 mars.

Cette inspection est consacrée à la sûreté des transports de matières radioactives. La Chine possède actuellement deux réacteurs nucléaires en fonctionnement de conception française. Les exploitants chinois seront amenés prochainement à effectuer des transports de combustibles irradiés à partir des piscines des réacteurs vers des installations d'entreposage. L'Autorité de sûreté chinoise devra donc bientôt traiter le sujet de l'homologation des colis et de l'autorisation des transports nucléaires.

 

En France, c'est l'Autorité de sûreté nucléaire qui assure le contrôle des exploitants nucléaires. Elle est composée de la DSIN au niveau national et des DIN au niveau local. Le programme annuel de l'Autorité de sûreté nucléaire comprend environ 700 inspections au niveau national dont une trentaine pour la seule centrale de Gravelines.

 

La présence des représentants chinois en France résulte d'une invitation de l'Autorité de sûreté nucléaire pour un séminaire d'une semaine sur les pratiques françaises.

 

Dans les échanges internationaux entre les autorités de contrôle du nucléaire, la France est particulièrement active. Au niveau local, la DIN Nord – Pas-de-Calais participe également très régulièrement à des inspections conjointes avec ses homologues de Grande-Bretagne.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017