L’ASN auditionne le directeur général d’ITER sur l’avancement du projet, les évolutions de son organisation et les actions de surveillance des intervenants extérieurs

Publié le 09/05/2017 à 15:27

Note d'information

Le collège de l’ASN auditionne régulièrement les principaux responsables d’activités nucléaires sur les enjeux de sûreté nucléaire et de radioprotection. Il a auditionné, le 20 avril 2017, Bernard Bigot, directeur général d’ITER Organization.

Vue du chantier d'ITER
Vue du chantier d'ITER

ITER Organization a présenté sa nouvelle stratégie de mise en service de l’installation, fixant les prochaines échéances du chantier de construction jusqu’en 2035. Cette nouvelle stratégie consiste à échelonner dans le temps la réalisation des différents équipements de l’installation en fonction de la nature des plasmas mis en œuvre. L’ASN n’a pas d’objection à cette nouvelle stratégie : les nouveaux délais proposés permettront l’avancement de certaines actions de R&D concernant la sûreté, notamment pour les équipements de détritiation1 et pour les modules tritigènes2.

ITER Organization a également présenté plusieurs évolutions liées à l’organisation du projet,  ainsi que l’état d’avancement de la construction d’ITER et les principaux jalons à venir. L’ASN prend acte de ces évolutions organisationnelles.

L’ASN constate en outre les efforts entrepris par ITER Organization ces deux dernières années pour améliorer la surveillance des intervenants extérieurs, notamment les agences domestiques3, qui fournissent des équipements pour le projet. L’ASN considère que ces efforts doivent être poursuivis et les actions mises en place renforcées. L’ASN restera attentive à l’appropriation et au partage d’une culture de sûreté par toute la chaîne d’intervenants extérieurs, au respect des exigences de sûreté par les intervenants extérieurs, ainsi qu’à la capacité des équipes d’ITER Organization à assurer leurs missions de surveillance.

En savoir plus

1. Détritiation : pour plus de détails, voir les explications sur les systèmes de détritiation sur www.asn.fr

2. Modules tritigènes : qui produisent du tritium. Dans les parois du tokamak du projet ITER, seront testés des modules d’expérimentation de production de tritium in situ.

3. Agences domestiques : agences représentatives de chacun des pays membres du projet ITER, chargées de l’interface avec l’organisation internationale.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017