31è conférence des Commissions locales d’information (CLI), Paris, 27 novembre 2019

Publié le 19/12/2019 à 16:03

Note d'information

EN SAVOIR PLUS

31ème conférence des Commissions locales d’information, le 27 novembre 2019 à Paris

Lancer la vidéo

La 31ème conférence des Commissions locales d’information a rassemblé 230 participants, le 27 novembre 2019 à Paris à l’initiative de l’ASN et en partenariat avec l’Association nationale des comités et commissions locales d’information (ANCCLI).

La 31è conférence des Commissions locales d’information a rassemblé 230 participants, le 27 novembre 2019 à Paris à l’initiative de l’ASN et en partenariat avec l’Association nationale des comités et commissions locales d’information (ANCCLI). Cette édition a été l’occasion de valoriser le dynamisme des CLI et leurs expériences remarquables au travers de neuf témoignages.

Après une session d’ouverture de l’ASN et de l’ANCCLI et du Haut comité à la transparence et à l’information sur la sûreté nucléaire (HCTISN), la matinée a été consacrée à deux thématiques d’actualité sur lesquelles sont intervenues les CLI de Paluel-Penly, Gravelines, St-Alban et Creys Malville :

  • Le rôle de la CLI dans un climat de défiance, avec une présentation des études de France Stratégie et de Kantar, en appui de la discussion ;
  • L’élargissement des PPI à 20 km, avec un bilan de la campagne de distribution d'iode par le ministère de l’Intérieur.

Les tables rondes de l’après-midi ont été construites autour de deux thématiques principales :

Quelle association des CLIs dans la préparation à la gestion de crise ?

En question : les responsabilités et apports des CLI, avec des témoignages de  la CLIn du Blayais et de Golfech sur leur participation aux exercices de crise.

Quelle vigilance citoyenne sur l’impact environnemental des installations nucléaires ?

31ème conférence des CLI

L’importance de la  surveillance environnementale dans le suivi des installations nucléaires a été illustrée par les interventions des CLI de Civaux et de Chinon. Les débats ont évoqué les rôles de la CLI ainsi que des tierces expertises telles que l’ACRO. Un représentant de l’AFCN témoigné de l’exemple belge en matière de surveillance de l’environnement et d’interaction avec le public.

Date de la dernière mise à jour : 06/02/2020