Actualités

Toute l'actualité de l'Autorité de sûreté nucléaire.

Publié le 18/08/2011 à 18:22

Note d'information

Cruas-Meysse : décision temporaire relative aux rejets d’effluents

Le collège de l’ASN a adopté le 28 juillet 2011 une décision temporaire relative aux rejets d’effluents de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

Publié le 01/08/2011 à 15:31

Note d'information

Poursuite d'exploitation des réacteurs OSIRIS et ISIS

Dans son avis n°2011-AV-0121 du 27 mai 2011, l’ASN estime que le réacteur OSIRIS est apte à poursuivre son fonctionnement jusqu’en 2015, date à laquelle ce réacteur devra être arrêté conformément à la décision du Collège de l’ASN n°2008-DC-0013 du 16 septembre 2008. Le réacteur ISIS est, pour sa part, apte à poursuivre son fonctionnement pour une durée de dix années supplémentaires, à compter de la date du dépôt du dernier dossier de réexamen de sûreté, soit jusqu’en 2019. Ces deux réacteurs expérimentaux constituent l’INB N° 40 exploitée par le CEA sur la commune de Saclay (Essonne).

Publié le 25/07/2011 à 14:00

Note d'information

ECS : prise de position de l’ASN sur les méthodologies retenues

Par décisions du 5 mai 2011, l’ASN a demandé aux exploitants des installations nucléaires de base concernés (AREVA, CEA, EDF, ILL ) de remettre, au plus tard le 1er juin 2011, une note présentant la méthodologie retenue pour mener l’évaluation complémentaire de la sûreté (ECS) de certaines de leurs installations au regard de l’accident qui a affecté la centrale nucléaire japonaise de Fukushima-Daiichi le 11 mars 2011.

Publié le 20/07/2011 à 17:05

Information régionale

Séminaire "qualité" pour l’ASN et les professionnels de la radiothérapie

Le 17 mai 2011, un séminaire organisé par la division de Paris de l’ASN a rassemblé 58 professionnels des services de radiothérapie d’Ile-de-France et des départements d’Outre-mer.

Publié le 13/07/2011 à 16:30

Note d'information

Renforcement des exigences applicables aux appareils de radiothérapie

Deux événements graves en 2006 puis en 2007 ont conduit les autorités françaises à mettre en œuvre une série de mesures visant à renforcer la sécurité de la pratique de la radiothérapie externe. Dans le prolongement de ces mesures, l’ASN et l’ AFSSAPS ont engagé une réflexion spécifique sur l’articulation entre d’une part les exigences de radioprotection de la directive 97/43/Euratom et les recommandations de l’AIEA et d’autre part les exigences essentielles de la directive 93/42/CEE applicables aux appareils de radiothérapie externe notamment aux accélérateurs linéaires d’électrons.

Publié le 13/07/2011 à 15:14

Note d'information

Ajout des substances radioactives dans les ampoules : la position d'HERCA

A l’occasion de la 7ème réunion d’HERCA, qui s’est tenue à Bruxelles le 1er juillet 2011, les responsables des Autorités européennes compétentes en radioprotection ont approuvé une déclaration provisoire en faveur d’une harmonisation à l’échelle européenne des réglementations relatives à la radioprotection vis-à-vis des ampoules contenant une faible quantité de substances radioactives.

Publié le 13/07/2011 à 14:30

Note d'information

Coopération dans le domaine de l’imagerie médicale et de la radiothérapie

Jean-Christophe Niel, Directeur général de l’ASN et Roger Husson, Président de l’AFPPE*, ont signé le 27 juin 2011 un accord-cadre de collaboration entre les deux organisations dans le domaine de l’imagerie médicale et de la radiothérapie. La signature de cet accord formalise la coopération entre les deux institutions. Il vise à faciliter l'exercice de leurs missions respectives et à réaliser des actions communes ou complémentaires.

Publié le 12/07/2011 à 15:25

Note d'information

Conditions d’exercice de la radiologie à domicile

Le médecin qui déclare à l'ASN l'utilisation de tout appareil mobile de radiologie, est responsable de la mise en oeuvre de cette activité. L’ASN est interrogée régulièrement sur les conditions d’exercice d’une activité de « radiologie à domicile » par des manipulateurs en électroradiologie médicale. L’ASN, la SFR et l’AFPPE tiennent à rappeler les obligations et responsabilités des médecins et des manipulateurs en électroradiologie médicale ainsi que les conditions réglementaires requises pour exercer ce type d’activité.

Publié le 11/07/2011 à 18:36

Note d'information

L’ASN et l’AFSSAPS lancent vigie-radiotherapie.fr

Le 7 juillet 2011, un service en ligne d’aide et de préparation à la déclaration des événements significatifs en radioprotection est proposé à tous les centres de radiothérapie. « Vigie radiothérapie », issu d’une initiative conjointe entre l’ASN et l’AFSSAPS, permet désormais aux professionnels de la radiothérapie de remplir toutes les obligations de déclarations d’événements significatifs concernant les patients ou les matériels.

Publié le 11/07/2011 à 18:20

Note d'information

Le collège de l'ASN auditionne le Président et la Directrice générale de l’ANDRA

Le collège de l’ASN a entendu le 5 juillet 2011 M. François-Michel Gonnot, Président de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) et Mme Marie-Claude Dupuis, Directrice générale.

Publié le 11/07/2011 à 09:22

Communiqué de presse

1ère conférence européenne ENSREG sur la sûreté nucléaire

A l’initiative de l’ENSREG (European Nuclear Safety REgulators Group) s’est tenue, les 28 et 29 juin 2011 à Bruxelles, la première conférence européenne sur la sûreté nucléaire.

Publié le 07/07/2011 à 10:30

Note d'information

Réacteur n°3 de type « EPR » à Flamanville

Une équipe constituée de dix inspecteurs de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), quatre agents de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et d’un observateur de l’Autorité de sûreté britannique (ONR) a effectué le 1er mars et les 9 et 10 mai 2011 une inspection dite « de revue » sur les activités d’étude et de réalisation du réacteur EPR de la centrale de Flamanville.

Publié le 06/07/2011 à 11:30

Communiqué de presse

Doses de rayonnements ionisants délivrées par l’imagerie médicale

L’ASN appelle les acteurs de la santé (professionnels et institutionnels de la santé) à se mobiliser. Les doses de rayonnements ionisants délivrées aux patients augmentent en France comme dans les autres pays développés du fait de la contribution très large de l’imagerie médicale au diagnostic des maladies, à l’orientation de la stratégie thérapeutique, au suivi de l’efficacité des traitements et à la réalisation précise sous contrôle par l’imagerie d’actes thérapeutiques (radiologie interventionnelle). Les doses reçues par les « radiologues interventionnels » (cardiologues, chirurgiens…) et leurs assistants sont importantes du fait de leur travail à proximité des sources de rayons X lors des actes qu’ils réalisent. Ces doses augmentent en même temps que le nombre des actes réalisés, en particulier dans les blocs opératoires.

Publié le 06/07/2011 à 09:07

Note d'information

Importante opération de contrôles de la radioprotection dans les Vosges

La division de Strasbourg de l’Autorité de sûreté nucléaire a réalisé une opération de contrôle de la radioprotection dans les Vosges du 6 au 8 juin 2011. Au total, 47 inspections, pour l’essentiel inopinées, ont été réalisées par une équipe de cinq inspecteurs.

Publié le 04/07/2011 à 02:00

Communiqué de presse

Réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Fessenheim

Dans son avis n° 2011-AV-0120 du 4 juillet 2011, l’ASN considère que, sous réserve des conclusions à venir des évaluations complémentaires de sûreté (ECS) engagées à la suite de l’accident de Fukushima et au vu du bilan du troisième réexamen de sûreté du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Fessenheim, le réacteur n°1 est apte à être exploité pour une durée de dix années supplémentaires après ce troisième réexamen à condition de respecter les prescriptions de la décision de l’ASN n° 2011-DC-0231 du 4 juillet 2011 et notamment les deux prescriptions majeures suivantes : renforcer le radier du réacteur avant le 30 juin 2013, afin d’augmenter sa résistance au corium en cas d’accident grave avec percement de la cuve ; installer avant le 31 décembre 2012 des dispositions techniques de secours permettant d’évacuer durablement la puissance résiduelle en cas de perte de la source froide.