Livre blanc du Tritium

99 Le tritium dans l’environnement diverses espèces du fait du bruit de fond naturel ; ces débits de dose varient de 0,01 à 6 µGy/h selon les écosystèmes et les espèces exposées (Gómez-Ros et al. 2004). L’application de cette méthode à l’ensemble des conditions d’exposition (interne, externe) et de rayonnements (gamma, alpha, bêta) nécessite par ailleurs l’application de facteurs de sécurité. Afin d’intégrer l’incertitude sur le débit de dose maximum pour lesquels 95 % des espèces sont protégées ou HDR 5 estimée à partir de données d’exposition gamma externe mais pouvant être appliqué à une situation d’exposition quelconque (irradiation interne et externe par rayonnements α , β et γ ), un facteur de sécurité de 5 a été appliqué à l’HDR 5 ainsi déterminé (ERICA 2006), en cohérence avec ce qui est préconisé dans le domaine chimique. En effet, la méthode européenne recommandée dans ce domaine (EC, 2003) conduit à appliquer un facteur de sécurité de 1 à 5 à la valeur de HC 5 obtenue par la méthode de SSD en fonction de la qualité et de la quantité des données d’exposition utilisées pour ajuster cette distribution. Dans l’application de cette approche au cas du tritium, la valeur maximale du facteur a été donc retenue. La faiblesse de certaines valeurs d’EDR 10 estimées pour le tritium (HTO) et les espèces de mollusques et de crustacés qui ont fait l’objet d’études d’écotoxicité conduit à s’in- terroger sur la valeur préconisée de 10 µGy/h comme critère de protec- tion des écosystèmes. 35% des 24 données répertoriées dans le tableau 8.9 sont en effet inférieures à cette va- leur ; ces données sont toutefois toutes relatives à des effets observés sur une espèce de crustacés ( Daphnia magna ) et une espèce de mollusques ( Mytilus edulis ). Figure 8.1 - Distribution de la sensibilité des espèces d’un écosystème générique (applicable pour tout écosystème terrestre, marin ou aquatique continental) pour les situations d’exposition chronique par irradiation externe par des émetteurs γ (PROTECT, 2008). La valeur estimée d’HDR 5 est 17 µGy/h avec un intervalle de confiance à 95% de 2 à 211]. La valeur dite sans effet ou PNEDR (Predicted No Effect Dose Rate) est obtenue par l’application d’un facteur de sécurité égal à 5.

RkJQdWJsaXNoZXIy NjQ0NzU=