Livre blanc du Tritium

5 Position de l’ASN 1 3 Surveillance de l’environnement La surveillance du tritium dans l’environnement et le long de la chaine alimentaire doit être complétée : • les mesures à réaliser doivent tenir compte des formes physico-chimiques présentes. En conséquence, l’ASN demandera aux exploitants d’approfondir la caractérisation des formes physico-chimiques du tritium dans les rejets, en particulier en ce qui concerne l’existence possible de précurseurs organiques (petites molécules organiques tritiées) ; • les plans d’échantillonnages dans les différents compartiments environnementaux doivent être incontestés et partagés. En particulier, le choix des espèces animales et végétales à mesurer doit être revu afin de lever tout biais d’espèce. 1 4 Estimation de l’impact Certaines études évoquent une possible sous-estimation de l’efficacité biologique relative du rayonnement du tritium. L’ASN demandera à la CIPR de réexaminer la valeur du facteur de pondération (wR) du tritium dans le calcul des doses efficaces. Sans attendre la réponse de la CIPR, l’ASN demandera aux exploitants que les études d’impact radiologique de leur projets soient accompagnées d’une étude critique comportant une variante prenant en compte un facteur de pondération (wR) du tritium égal à deux. 2 Thèmes de recherche Les connaissances actuelles sur les effets biologiques du tritiumsont sur certains points parcellaires. Afin de répondre à l’ensemble des interrogations, les thèmes suivants doivent être approfondis par les organismes de recherche : • Harmonisation des méthodes d’évaluation des doses en fonction de la forme physicochimique du tritium, de la voie de contamination et de la durée d’exposition ; • Etudes sur les effets de l’exposition de l’embryon et du fœtus au tritium ; • Investigation de nouvelles approches sur l’induction potentielle d’effets héréditaires. Ces travaux nécessitent pour la plupart des coopérations au niveau international. Enfin, l’ASN estime que l’ensemble des parties prenantes doit poursuivre la réflexion et propose la création d’un comité de suivi chargé de suivre les actions engagées à la suite des recommandations des groupes de réflexion.

RkJQdWJsaXNoZXIy NjQ0NzU=