Livre blanc du Tritium

29 Sources de production et gestion du tritium produit par les installations nucléaires L’évolution des rejets de tritium dans les effluents liquides et gazeux des usines de La Hague, Sellafield et Tokaï-Mura [1][18][19][20], ainsi que le bilan du traitement des combustibles usés dans les usines de La Hague [21] sont reportés sur les figures ci-après. La contribution des autres installations de traitement de combustibles à l’échelle pilote ou semi-industrielle (usine de Dounreay, pilote WAK (Karlsruhe)…) est négligeable devant celle de ces usines, les données concernant les installations militaires n’étant pas par ailleurs disponibles (usines de Krasnoyarsk, Tomsk-7 (Russie)…). Rejets liquides annuels en tritium des usines de traitements (données UNSCEAR) Rejets atmosphériques annuels en tritium des usines de traitements (données UNSCEAR)

RkJQdWJsaXNoZXIy NjQ0NzU=