CHimie CAractérisation DEchet (Chicade)

L’installation nucléaire de base (INB) 156 est située sur le centre CEA de Cadarache. L’installation « CHimie CAractérisation DEchets » (Chicade) abrite des laboratoires de recherche et des moyens expérimentaux constituant un ensemble d’équipements nécessaires à la conduite de travaux de recherche et développement sur les substances radioactives.

En bref

71

Lettres de suite d'inspection

4

Consultations du public

4

Avis d'incidents

18

Rêglementation

Avis d'incidents

4 avis d'incidents

Publié le 22/10/2012

Ateliers de traitement de l’uranium enrichi (ATUE) Fabrication de substances radioactives - CEA

Mise en évidence de non-conformités...

Le 29 juin 2012, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) la détection de non-conformités dans la réalisation de contrôles et essais périodiques (CEP) dans plusieurs installations nucléaires de base (INB) du centre de Cadarache.

Publié le 30/03/2011

Agate Conditionnement et entreposage de substances radioactives - CEA

Plusieurs sources radioactives non répertoriées dans l’inventaire du centre

Le 4 mars 2011, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) que des sources radioactives, jusqu’à présent non répertoriées, avaient été identifiées dans différentes installations du site de Cadarache.

Publié le 08/09/2006

Agate Conditionnement et entreposage de substances radioactives - CEA

Coupure de l'alimentation électrique externe du Centre de Cadarache

Le 31 août 2006 à 6H48, le Centre de Cadarache a été privé de toute alimentation électrique extérieure à la suite de deux coupures simultanées au niveau des lignes haute tension du réseau de transport.

Publié le 04/02/2000

Chicade Laboratoire de recherche et développement - CEA

Dépassements de valeurs limites de rejet (activités en tritium totales

A l'occasion de la rédaction du bilan annuel de l'installation, l'exploitant a constaté que certaines valeurs limites fixées pour les transferts de ses effluents liquides vers les unités de traitement du Centre d'études de Cadarache avaient été dépassées en 1999.