Livre blanc du Tritium

59 Le tritium dans l’environnement 4 3 2 Oxydiser La figure 4.4 présente le principe de fonctionnement de l’Oxydiser. Le principe est le même que celui du Pyroxydiser : combustion et récupération de l’eau de combustion. La différence provient de la quantité d’échantillon analysée : un gramme dans le cas de l’Oxydiser, contre plusieurs di- zaines de grammes dans le cas du Pyroxydiser. La limite de détection du tritium est de 280 Bq.L -1 (1 g d’échantillon, comptage de 4x50 min sur un compteur à scintillation liquide standard). 1 : cône porte échantillon 2 : chambre de combustion 3 : résistance chauffante 4 : condenseur refroidi à l’air 5 : colonne d’absorption de CO2 6 : liquide absorbant de CO2 (carbosorb) 7 : filtre 8 : évent 9 : déchets liquides 10 : déchets gazeux Figure 4.4 - Oxydiser et Schéma de principe de la mesure du tritium organiquement lié par Oxydiser.

RkJQdWJsaXNoZXIy NjQ0NzU=