Livre blanc du Tritium & bilan des rejets de tritium pour les INB

149 Retour d’expérience sur la gestion des déchets et rejets tritiés 1 Contexte Pour ses installations tritium, le CEA Valduc a mis en place une stratégie globale durant les années 1980 [Giroux 92] [Pelletier 92] en vue de limiter les rejets de tritium, de le recycler ainsi que les matériaux décon- taminés, et ainsi de réduire les volumes de déchets tritiés. La première étape (1979-99) a consisté à inclure progressivement les procédés dans des boîtes à gants (seconde barrière) afin de limiter la contamination de l’air et de permettre le contrôle de sa qualité. Il s’agis- sait en particulier de réduire voire de supprimer toute humidité, de telle sorte qu’une détritiation puisse être intégrée dans la boucle de recyclage d’air du système de ventilation, et ce systématiquement dès lors que les activités mises en œuvre étaient conséquentes. Cette conception présente l’avantage de réduire les rejets issus de l’ins- tallation de purification du tritium, mais augmente la production de déchets et les rejets associés. C’est pourquoi cette étape a été complétée par la mise en place d’une stratégie de gestion des déchets, prenant en compte le tri par nature et par niveaux d’activité, en liaison avec les traitements possibles. Retour d’expérience sur la gestion des déchets et rejets tritiés Ph. Guétat, S. Rochefort, JP. Daclin, C. Douche CEA/DAM, Centre d’études de VALDUC Summary In the context of fusion reactor development, it is important to pre- dict waste stream, efficiency of waste treatment and interaction between waste management and environment. This paper intends to summarize the experience of CEA in this field, gives some global ratios in technical environmental and economical terms, so that it can help for dimensioning or selecting treatment installations for other industrial plant. CEA has a complete management of tritiated waste, including cutting, melting in furnace, vapour decontamination treatment of organicwaste anddetritiationof glove boxes.Measurements of drums out-gassing are systematically performed. Relations between out-gassing and content are discussed. Ratios HT/HTO are presented. This experience shows that pure tritiated waste can be neutralized and managed with relatively few releases. Résumé Dans le contexte du développement des réacteurs à fusion, il est impor- tant de prédire les flux de matériaux, l’efficacité des traitements et les interactions entre la gestion des déchets et l’environnement. Ce document résume l’expérience du CEA dans ce domaine. Il donne des ratios indicatifs en termes économiques et environnementaux, de manière à contribuer au dimensionnement des installations et à la sélection des moyens de traitements pour des installations industrielles à technologie comparable. Le système de traitement mis en place au CEA pour les déchets tritiés est complet. Il englobe pour les métaux la découpe, le tri et la fusion ; la décontamination par traitement à la vapeur sèche des déchets organiques, et la détritiation des boîtes à gants. Les mesures de dégazage des fûts sont systématiquement réalisées. La relation entre dégazage et inventaire est discutée. Les ratios de concentration atmosphérique HT/HTO sont présentés. Ce retour d’expérience montre que les déchets tritiés purs peuvent être neutralisés et gérés avec relativement peu de rejets. 2 CHAPITRE En 2000, un bâtiment dédié au traitement des déchets tritiés a été mis en service pour : découper, déchiqueter, trier, fondre les déchets métal- liques de la première barrière dans un four chauffant jusqu’à 1973°K, et traiter les déchets organiques par vapeur sèche à 373°K. Ce bâtiment comporte également des cellules de démantèlement de boîtes à gants et autres déchets de seconde barrière ainsi que des conteneurs de dé- chets, étanches aux gaz, pour entreposage avant traitement et des eaux de faible activité (<20 TBq/L) résultant des traitements. Depuis 2008, la « solidification » des eaux tritiées par sorption sur zéolithe dans des conteneurs étanches à l’air permet progressivement d’achever la mise en place de cette filière de traitement. Une autre installation abrite les déchets de faible et moyenne activité en fûts de 200L, dans trois locaux d’entreposage dédiés, en fonction de leur taux de dégazage. Les seuils utilisés comme critères de tri sont de 1,85MBq.j -1 .fût -1 et de 55MBq.j -1 .fût -1 . En pratique, la catégorie de fûts à fort taux de dégazage correspond essentiellement à des déchets anciens qui sont progressivement repris et nécessitent une attention particulière [Batifol 08].

RkJQdWJsaXNoZXIy NjQ0NzU=