Commentaires des internautes - 5

L'ASN publie ci-dessous l'ensemble des contributions adressées par les internautes, à l'exception de celles portant atteinte à la dignité des personnes.

 < Contributions précédentes | Contributions suivantes >

 Michel B. :
 
 Vu l'importance du sujet et le flou du coût estimatif des démantèlements des installations nucléaires, il me semble qu'un débat national public sur le sujet soit obligatoire en regard de la loi française.
Cordialement.

Déposé le : 18/05/2008

Bénédicte S. :

Je m'associe à la demande du Réseau Sortir du Nucléaire concernant l'organisation d'un débat public national sur la question du démantèlement des installations nucléaires, relayé par des débats publics sur chaque site concerné par un démantèlement avant toute décision ou enquête publique. De ce point de vue, la consultation que vous venez de lancer sur cette question ne peut en aucun cas dispenser de la tenue de ces débats publics.

Déposé le : 18/05/2008

Philippe C. :

Sur un sujet de cette importance il est indispensable qu'une vaste campagne d'information (les sites, les méthodes, les coûts, les alternatives...) suivi d'un grand débat national soit organisés.

Déposé le : 18/05/2008

Claire J.:

Sans rentrer dans les détails la lecture de ce rapport semble bien indiquer que le démantèlement pose des problèmes techniques non résolus et que son coût n'est que théoriquement provisionné, d'autant plus théoriquement qu'il n'est pas précisément évalué. Cela laisse songeur quand on voit la promptitude de notre gouvernement à vendre des centrales dans le monde entier et les arguments très subjectifs et très médiatisés utilisés pour vanter cette technologie: énergie propre, peu couteuse (sic), ne dégageant pas de GES.

Il faut donner au public beaucoup plus d'information sur le nucléaire en général et le démantèlement en particulier. Quand on lit qu'il est important de pouvoir consulter les personnels ayant participé à la construction et au fonctionnement de ces installations tant qu'ils vivent encore pour mener à bien ces démantèlements, cela me laisse rêveuse: nous voilà dépendants de la mémoire des hommes pour réussir des enjeux d'une telle importance, et le proverbe africain devient actuel pour nous aussi: quand un vieillard meure, c'est une bibliothèque qui brule...

Déposé le : 18/05/2008

Jacques R. :

Merci, je souscris à votre démarche. J'adresse le courrier convenu aux ministres et président concernés, leur demandant (s'ils contestent une part ou la totalité de ce courrier), de m'en informer... J'adresse également mon soutien particulier à NKM si elle poursuit son action avec sa rigueur et détermination. Meilleures salutations.

Déposé le : 18/05/2008

Bernard R. :

Je suis adhérent au réseau Sortir du nucléaire et je soutiens sa demande d'ouverture d'un débat public à propos du démantèlement des installations nucléaires.

Déposé le : 17/05/2008

Annette D. :

Je m'associe à la demande du Réseau Sortir du Nucléaire concernant l'organisation d'un débat public national sur la question du démantèlement des installations nucléaires, relayé par des débats publics sur chaque site concerné par un démantèlement avant toute décision ou enquête publique. De ce point de vue, la consultation que vient de lancer l'Autorité de Sûreté Nucléaire sur cette question ne peut en aucun cas dispenser de la tenue de ces débats publics.

Déposé le : 17/05/2008

Christiane R. :

je pense que cette phase extrêmement délicate de gestion des installations nucléaires doit être concertée, qu'il doit y avoir un débat public, que toutes les mesures doivent être clairement énoncées pour que soient protégées la santé des populations, celle de la Terre et celle des travailleurs chargés de cette opération. Les autorités doivent être transparentes.

Déposé le : 17/05/2008

Marc Q. :

je m'associe à la demande du Réseau Sortir du Nucléaire concernant l'organisation d'un débat public national sur la question du démantèlement des installations nucléaires, relayé par des débats publics sur chaque site concerné par un démantèlement avant toute décision ou enquête publique. Votre consultation constitue un premier pas mais ne peut en aucun cas dispenser de la tenue de ces débats publics.

Déposé le : 17/05/2008

Marion G. :

Je m'associe à la demande du Réseau Sortir du Nucléaire concernant l'organisation d'un débat public national sur la question du démantèlement des installations nucléaires, relayé par des débats publics sur chaque site concerné par un démantèlement avant toute décision ou enquête publique. De ce point de vue, la consultation que vient de lancer l'Autorité de Sûreté Nucléaire sur cette question ne peut en aucun cas dispenser de la tenue de ces débats publics

Déposé le : 17/05/2008

Bertrand D. :

Je pense qu'un débat national est nécessaire pour que la responsabilité des décisions ne repose pas sur une poignée d'individus, mais que toute notre génération engage sa responsabilité sur le choix de la France qu'elle laissera aux générations futures. Ce débat garantirait aussi une réelle transparence en abordant
autant les composantes techniques qu'éthiques.
Il me paraît indispensable d'approfondir la question au plus tôt afin de valoriser les coûts et les contraintes de démantèlement d'une façon plus précise. Ces coûts constituent une donnée d'entrée indispensable pour définir la meilleure politique énergétique de la France. En tout état de cause, ce n'est pas à la collectivité ni
aux générations futures de prendre en charges ces coûts. C'est à la filière nucléaire d'aujourd'hui, l'assurance contre les risques devant également être valorisée et couverte.

Enfin, il est urgent de mener ce débat public, car la filière nucléaire passe de plus en plus du giron de l'état à celui des entreprises privées. La construction de nouvelles centrales ou réacteurs est déjà envisagée. Mais les entreprises privées qui ont une vision court terme, voire moyen terme, ne sont pas susceptibles d'anticiper les problématiques de démantèlement qui sont plus long terme.

Déposé le : 17/05/2008

Jean-Pierre D. :

Face à ces projets de démantèlement, il y a des questions que l'on se pose : que faire des déchets alors qu'il n'y a pas de solutions de stockage fiables ? Quel impact sur la santé des ouvriers et riverains et quels moyens de contrôle indépendants ? Quel coût pour le contribuable et sera-il intégré dans le prix du kilowattheure ? Merci de votre écoute.

Déposé le : 17/05/2008

Patrick B. :

Je pense que le démantèlement des centrales nucléaires ne doit pas être laissé à la charge des générations futures mais nous devons néanmoins prendre le temps de la réflexion.

Des débats publics et larges doivent avoir lieu autour de cette question qu'il est nécessaire d'inscrire dans une stratégie globale du nucléaire et de démantèlement de toutes les centrales nucléaires.

Le lancement du programme nucléaire en France s'est fait dans la précipitation et de façon totalement antidémocratique. Comment en effet a t-on pu bâtir une industrie aussi dangereuse en évacuant la question des déchets radioactifs et celle de la déconstruction même des centrales. Tout cela en se disant qu'on trouvera bien des solutions plus tard. Hors plus de 40 ans après, il n'y a toujours pas de solutions fiables en se qui concerne le stockage et la nocivité (de court à très long terme) des déchets. Ne renouvelons pas les mêmes erreurs.

Déposé le : 17/05/2008

Pascale A. :

Merci de permettre au public non expert de s'exprimer: il serait honnête de lui donner dans un langage clair toutes les informations utiles pour pouvoir le faire au mieux et ce en espérant qu'il n'y a pas de leurre démocratique derrière cette loi n'empêchant pas une justification décisionnelle qui elle serait attachée à des intérêts personnels défavorables à l'ensemble à long terme.

Déposé le : 17/05/2008

Anne P. :

Je suis complètement en accord avec le représentant du réseau Sortir du nucléaire qui s'est exprimé sur ce site. Nous ne pouvons continuer d'envisager les choses, sur des sujets aussi sensibles, de manière ponctuelle et peu lisible. Il faut absolument un débat au niveau national, avec de vastes consultations relayées par les médias, et des décisions concertées et nationales.

N'oubliez pas que les citoyens ont leur mot à dire et sont prêts à le faire. Il faut relyer leurs inquiétudes et leurs questions. Merci de tenir compte de ces demandes de débat public sur la question du démantèlement des installations nucléaires.

Déposé le : 17/05/2008

Mme. B. :

Je remercie l'ASN pour cet espace réservé à l'expression citoyenne. L'impact financier d'un démantèlement est soit mal évalué, soit sous évalué. Le budget alloué initialement au démantèlement de la centrale de Brennilis est déjà dépassé alors que l'achèvement des travaux est encore loin.

Je me refuse à croire que les initiateurs des projets de construction n'aient pas étudié de manière approfondie les conséquences de leurs décisions qui conduisent obligatoirement à cette étape de démantèlement et à son coût.

Je souhaite par-dessus tout qu'il ne soit fait en aucun cas une quelconque économie de moyens financiers sous le prétexte que le budget est établi et ne doit pas être dépassé.

Je rebondis sur un commentaire précédent concernant la médiatisation de ce sujet du démantèlement, il est largement souhaitable d'utiliser les moyens de diffusion que sont la télévision, la radio et la presse, afin de permettre à la population non internaute (la majorité française) d'être informée. Ce faisant, la consultation de cette dernière doit revêtir une autre forme qu'un formulaire html.

Déposé le : 17/05/2008

Pierre A. :

bonjour, merci pour cet espace de dialogue et c'est l'occasion pour moi de demander un débat sur ce sujet du démantèlement tellement il est important et pour le moment trop opaque. Merci de prendre en considération cette demande.

Déposé le : 17/05/2008

Paul M. :

Un débat public a l'assemblé sur le cout des démantèlements, les délais de pollutions des résidus et leurs lieux de stockage, me parait urgent et honnête.
 
Déposé le : 17/05/2008

Guillaume M. :

il me semble nécessaire de mener une réflexion d'ensemble sur le démantèlement des installations nucléaires pour, en particulier, éclairer les points suivants :

- Doit-on démanteler rapidement, en différé, ou choisir le confinement ?
- Quel sera l'impact immédiat et à long terme sur la santé, quelle est l'estimation de la dosimétrie reçue ?
- Quels moyens de contrôles indépendants de l'exploitant nucléaire seront-ils définis ?
- Des études épidémiologiques sont-elles envisagées ?
- Quel sera le devenir des déchets radioactifs (hors combustibles irradiés) : manipulation, transport, devenir à long terme ?
- Quels coûts pour un programme de démantèlement ? (Les provisions financières, actuellement reconnues comme « embryonnaires » par la Cour des Comptes, auraient été utilisées à l'achat d'entreprises privées à l'étranger).
Je vous demande donc l'organisation d'un débat public national sur la question du démantèlement des installations nucléaires

Déposé le : 17/05/2008

 < Contributions précédentes | Contributions suivantes >

Date de la dernière mise à jour : 12/02/2015