Commentaires des internautes - 3

L'ASN publie ci-dessous l'ensemble des contributions adressées par les internautes, à l'exception de celles portant atteinte à la dignité des personnes.

< Contributions précédentes | Contributions suivantes >

Luc D. :

Bonjour, Comme 75 à 80% des Français je suis opposé à tout développement du nucléaire qu'il soit civil ou militaire. Cette industrie est trop dangereuse, dans ces 2 filières les risques d'accidents sont incontournables. Ces sujets restent tabous et les mensonges se répètent à chaque incident ou accident. Je n'ai aucune confiance dans les décisions ou les affirmations prisent par les politiques, les contrôles doivent être totalement indépendants ce qui n'est pas le cas dans le monde et particulièrement en France. L'industrie nucléaire est étroitement liée au déni de démocratie. Cordialement citoyen.

Déposé le : 23/05/2008

Nathalie R. :

Bonjour, je pense que pour des questions qui engage l'avenir de plusieurs générations, il est normal, nécessaire et indispensable de débattre de ces questions au niveau des citoyens, et non d'une petite élite d'initiés. Les informations doivent permettre à tous les points de vue de s'exprimer et être diffusées largement. Il s'agit d'un débat démocratique en somme... Merci d'avoir lu mon avis

Déposé le : 23/05/2008

Françoise B. :

j'attends le démantèlement avec ESPOIR : la production de déchets ingérables va cesser à plus ou moins long terme sur ces lieux. mais comment faire disparaître, sans risque pour l'environnement, de telles installations ? et surtout avec quel budget ??? quelles provisions ont été réalisées par EDF ? AREVA etc...????

Déposé le : 22/05/2008

Monique P. :

Les problèmes soulevés par le démantèlement des installations nucléaires : questions techniques, financières, risques - y compris "induits pas la méconnaissance d'installations vieillissantes", devraient conduire à la décision d'en stopper l'implantation de nouvelles, alors qu'actuellement, au contraire, on continue sans la moindre transparence, ou en tout cas, en dehors de tout débat démocratique.

Déposé le : 22/05/2008

Yann Q. :

bonjour, en tant qu'utilisateur de l'énergie nucléaire je me pose de nombreuses questions quant à l'impact de l'utilisation de cette source si puissante sur nos lieux de vie. En tant que jeune père je me préoccupe aussi de la conduite à tenir sur le traitement des déchets nucléaires : quel futur laisserons-nous dans ce monde où le pétrole se raréfie, où l'eau devient de plus en plus précieuse? Je pense qu'un débat public, populaire, responsable doit avoir lieu pour convenir ensemble des grandes orientations à donner pour le démantèlement de nos centrales si nombreuses en France. Je pense que les petites sources de production d'énergie pourront à l'avenir solutionner bien des problèmes au niveau domestique. A l'échelle industrielle, il nous faudra faire des choix importants à l'aune de cet incontournable critère : favoriser la vie sur terre. Plus que jamais, nous en sommes responsables.

Déposé le : 22/05/2008

Christian Q. :

Je vous remercie de permettre aux citoyens de s'exprimer sur le sujet du démantèlement des centrales nucléaires. Voici mon avis: - je pense que quelle que soit la solution retenue (immédiat, différé, confiné), les financements devront être provisionnés en suffisance afin que toutes les précautions soient prises et que les générations futures n'aient pas à financer nos erreurs - il ne faut pas renouveler cette erreur et ne plus construire de centrales nucléaires, d'autres solutions existent sans retourner à la bougie - personnellement je me suis organisé pour consommer avec ma famille (4 personnes) uniquement de l'énergie renouvelable (eau chaude et chauffage solaire et bois, électricité photovoltaïque et éolienne) sauf le pétrole que je brule avec ma voiture, et je ne suis pas d'accord pour qu'une partie de mes impôts servent à financer les études, la construction et le démantèlement des centrales nucléaires. En conclusion j'ajouterai qu'une consultation des citoyens c'est un minimum dans un pays démocratique, mais qu'il est rarement tenu compte de leur avis, c'est aussi valable pour le problème des OGM.

Déposé le : 21/05/2008

Franceline F. :

Concernant les démantèlements des installations nucléaires, il serait souhaitable d'organiser un débat public national, relayé par des débats publics sur chaque site concerné par un démantèlement avant tout décision ou enquête publique. Votre consultation sur cette question, d'ailleurs inaccessible pour ceux qui n'ont pas internet, ne peut en aucun cas dispenser de la tenue de débats publics Merci

Déposé le : 21/05/2008

Thérèse C. :

Les sites nucléaires sont tellement nombreux en France et cette énergie vendue comme l'excellence énergétique, que la population mérite, à tout le moins, une information transparente sur cette question. Celle-ci pourrait éclairer les techniques envisagées abordant les risques pour le personnel travaillant sur ces chantiers, le devenir des déchets, la viabilité des sites en fin de travaux et le coût induit et le destinataire de la facture. J'aimerai savoir si le coût du démantèlement sera intégré à la facture initiale et si cette énergie en restera toujours aussi compétitive ? Enfin, est-ce que la France intègre cet aspect dans son service "après-vente" lors de l'achat de centrales par des pays étrangers afin de limiter le risque de sites abandonnés par des pays ne pouvant techniquement et/ou financièrement pas assumer ces opérations ? Cordialement.

Déposé le : 21/05/2008

Yves B. :

je demande un débat public sur ce sujet comme le permet le code de l'environnement et une directive européenne.

Déposé le : 21/05/2008

Madeleine L. :

La question du nucléaire a toujours été très discrète pour ne pas dire confinée en France. Elle a plus souvent fait l'objet de déni de démocratie, tel la construction de l'EPR malgré plus de 60 000 manifestants dans toute la France opposés à ce projet. Il me évident qu'il faut profiter de ces démantèlements pour organiser un débat public national sur cette question. Cette consultation actuelle de l'ASN n'est pas du tout suffisante et ne saurait remplacer de réels débats publics. Je soutiens totalement les revendications du Réseau Sortir du Nucléaire dont mon groupe politique est membre.

Déposé le : 21/05/2008

Herbert R. :

démonter une centre nucléaire pour pouvoir le remplacer par un nouveau réacteur au même endroit ou arrière qui à son tour serait démanteler à un jour est un non sens, puisque nous, les citoyens subirons inévitablement tout les risques de pollution et enfouissement qui vont avec. Il n'existe pas le risque zéro, demandez n'emporte quel chirurgien! Cordialement

Déposé le : 21/05/2008

Virginie Z. :

Jusqu'à quand allons-nous enterrer, laisser fuir les déchets radioactifs? L'énergie atomique signe une auto destruction de l'être humain et de la planète;tant est dangereuse cette énergie (Tchernobyl et tant d'accident Blaye...) Les multinationales en France ne pensent malheureusement qu'à l'argent. Des centrales partout. Et l'énergie renouvelable, naturelle à porté de main!

Déposé le : 21/05/2008

Carole C. :

Bonjour, « Conformément aux dispositions de la Loi n° 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire, la sûreté d'une installation en démantèlement est réexaminée périodiquement. La périodicité de ces réexamens est habituellement de 10 ans. » Concernant cette disposition, je pense que les réexamens devraient être en fait plus fréquents. Sans de nombreux contrôles, il peut y avoir facilement des dérives de l'exploitant lors du démantèlement. Plus particulièrement, quels moyens de contrôles indépendants de l'exploitant nucléaire seront-ils définis ? Par ailleurs : - Des études épidémiologiques sont-elles envisagées ? - Quels sont précisément les coûts pour un programme de démantèlement et peut-on parler de réelles « provisions financières » pour les assurer? Enfin, il me semble important d'organiser un débat public national sur la question du démantèlement des installations nucléaires, relayé par des débats publics sur chaque site concerné par un démantèlement avant toute décision ou enquête publique. De ce point de vue, la consultation que vient de lancer l'Autorité de Sûreté Nucléaire sur cette question ne peut en aucun cas dispenser de la tenue de ces débats publics.

Déposé le : 20/05/2008

Jean-Yves B. :

Le projet, les mises en oeuvres, les normes, les vérifications, les déclassements et les surveillances futures sont effectués par ce que l'on appelle le ""Lobby nucléaire" Est-ce que les laboratoires indépendants pourront contrôler tout le cycle? Je pense que l'option "confinement sûr" est préférable / avec des critères plus objectifs que ceux financiers , l'on savait depuis leurs constructions le coût faramineux de leurs démantèlements et le prix de l'électricité ne le prenait pas en compte!

Déposé le : 20/05/2008

Alain R.:

bonjour, j'aimerai qu'il y ait plus de transparence quant à l'activité nucléaire en France : - nous personnes civiles voudrions connaître les coût réels liés à l'activité nucléaire supportés par le budget de l'état... - combien coûte ce démantèlement pour le contribuable français merci et au revoir.

Déposé le : 20/05/2008

Joël A.:

Bonjour L'arrêt total des réacteurs nucléaires était encore impossible avant CHERNOBYL si j'ai été bien informé. 1-Et aujourd'hui qu'en est-il ? Avec ce désir de démantèlement, après moins de cent ans d'activité, il apparait comme si à la création de ces centrales nucléaires, les responsables scientifiques ignoraient l'étendue du problème actuel ? Pourtant il y a eu les effets connus sur Hiroshima, Nagasaki après 1945. 2-Est-il aujourd'hui possible d'envisager des actions préventives pour confiner automatiquement ces sites par des coffrages blindés "prêt-à-porter", en cas d'incidents brusque non-voulus? 3-Qui garantira la surveillance de ces déchets pendant leur désactivation de génération en génération ? contre le terrorisme, les trafiquants... 4-Enfin si les anciennes structures peuvent être recyclées, pour les nouvelles générations de centrales, il est souhaitable de ne pas en créer sur de nouvelles terres ? Merci de me permettre de s'exprimer ici, même pertinemment mais à fin utile.

Déposé le : 20/05/2008

Alain R.:

A quand un débat public sur la poursuite ou l'arrêt progressif du nucléaire en France ? Nous ne pouvons pas nous passer d'un débat public sur cette problématique ! Quand est ce qu'il sera organisé? Un citoyen attentif.

Déposé le : 19/05/2008

Hermine T. :

On sait très bien qu'il n'existe aucune solution au retraitement des déchets nucléaires. On a sciemment créé le nucléaire tout en sachant sciemment qu'on n'avait aucun moyen de traiter ses déchets. Ceux-ci sont là pour des milliers d'années. Alors à quoi bon démanteler les centrales, pour mettre les déchets où ? en les enterrant ? en les enfouissant au fond des mers ? Titiller les centrales ne peut qu'augmenter les risques d'accidents. Déplacer les lépreux n'a jamais guéri la lèpre...

Déposé le : 19/05/2008

Dominique V. :

Il faut absolument commencer rapidement le démantèlement des centrales qui ont déjà été fermées afin de pouvoir commencer à estimer le coût réel de ce démantèlement. Ceci permettra de tenir compte de ces coûts dans l'éventuelle relance de la construction de nouvelles centrales nucléaires.

Déposé le : 19/05/2008

Alain T. :

ouvrez un débat public national, dans les formes prévues par la loi. dans un 1er temps, répondez aux questions posées par le réseau sortir du nucléaire.

Déposé le : 19/05/2008

< Contributions précédentes | Contributions suivantes >

Date de la dernière mise à jour : 12/02/2015