Les objectifs et les partenaires du projet de suivi radiologique

Les objectifs du projet

Un poste local de contrôle radiologique
Un poste local de contrôle radiologique

Le projet vise la mise en place d'un dispositif de contrôle de la qualité radiologique mobilisant la population et les professionnels locaux de la santé et de l'éducation.
 Pour ce faire, le dispositif mis en place comprend 2 axes complémentaires :

  • doter le district d'équipements de mesure du césium-137 permettant d'effectuer des mesures de l'environnement, des produits alimentaires et des personnes ;
  • développer en parallèle une culture pratique de radioprotection auprès de la population, en particulier chez les enfants à travers le système éducatif et faire en sorte que la mesure radiologique devienne l'outil clé de la vigilance sanitaire.

 
 Ce dispositif est développé en complément du suivi radiologique existant pris en charge par diverses administrations biélorusses. Il a pour vocation d'offrir aux habitants un outil pour contrôler leur environnement, leur alimentation, leur exposition interne, ainsi que de proposer des marges de manœuvre pour améliorer leur propre situation.

Enfin, le projet inclut également un travail d'évaluation des conditions de pérennité du système avec les différents acteurs locaux et les autorités biélorusses.

Les partenaires du projet

Ce projet a été financé par l'agence Suisse pour le Développement et la Coopération (SDC).
 Il a été mis en place en partenariat avec une ONG locale, "Pousse de Vie", l'Institut biélorusse de recherche en radiologie (filiale de Brest), l'Institut Belrad du Professeur Nesterenko, le Centre d'Etudes pour l'Evaluation de la Protection dans le Domaine Nucléaire (CEPN), et une association française, l'Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l'Ouest (ACRO).
 Le projet a démarré en avril 2004. Il était doté d'un budget de 165 000 €.

Date de la dernière mise à jour : 23/08/2018