Construire un accès pratique et effectif à l'information avec les producteurs et les consommateurs de produits alimentaires

Tri de la récolte de pommes de terre dans un village du district de Stolyn
Tri de la récolte de pommes de terre dans un village du district de Stolyn

La construction d'une compréhension individuelle et collective des problèmes posés par la contamination dans le domaine alimentaire et agricole nécessite avant tout un accès de chaque acteur aux informations pertinentes dans son propre contexte.

Au niveau local, ces informations sont détenues par différents acteurs :

  • Certains effectuent des mesures : les dosimétristes mesurent la contamination des produits alimentaires pour l'homme et le bétail, les vétérinaires la contamination interne du bétail, les médecins celle des personnes ;
  • d'autres possèdent des informations nécessaires à la compréhension de la situation locale sur le plan radiologique ;
  • lLes producteurs connaissent l'origine de la nourriture donnée au bétail (foin, pâturages, …), les familles connaissent quant à elles l'origine des produits alimentaires consommés dans le foyer, etc.
     

 La coopération

Les projets Ethos et Ethos 2 ont montré que la construction de stratégies visant à réduire la contamination des produits agricoles nécessitait une coopération entre ces différents acteurs. Un éleveur a par exemple besoin, pour piloter la qualité radiologique de sa production de lait ou de viande, d'une information fiable sur le niveau de contamination des pâturages et du foin, apportée par le dosimétriste, ainsi que d'une mesure de la contamination interne de son bétail (réalisée par le vétérinaire du kolkhoze).

La mise en commun des informations entre les divers acteurs locaux permet à ces informations de prendre sens et d'alimenter la construction d'une compréhension fine, au niveau local, des problèmes posés par la contamination et de leurs causes. En effet, les mesures radiologiques effectuées (mesures des sols, des produits, de la contamination corporelle des personnes, …) sont replacées dans le contexte local et peuvent ainsi être interprétées.
 

 La fiabilité des informations

De plus, afin que les informations restent fiables, il est nécessaire de les renouveler régulièrement. En effet, les radionucléides circulent en permanence dans l'environnement à la fois du fait des activités humaines et du fonctionnement des écosystèmes. De nouvelles questions sur la situation radiologique émergent ainsi au fur et à mesure de l'évolution du contexte local. Par exemple, en 2001, suite à des inondations dans les villages de Belaoucha et Terebejov, la question d'une possible recontamination des pâturages s'est posée.

Enfin, la démarche Ethos a expérimenté des modes de production des informations et des connaissances (en particulier les mesures de la contamination des produits, de l'environnement, …) où les acteurs locaux jouent un rôle actif et central. Les experts apportent alors un soutien technique et stratégique dans un dispositif guidé par les objectifs et les projets des acteurs locaux.

Des outils d'évaluation et de gestion des ressources agricoles (pâturages, fourrages, ferrocine) ont ainsi été construits avec les acteurs locaux :

  • méthodes de mesure de la contamination,
  • procédures de restitution graphiques des résultats pour faciliter l'interprétation,
  • méthodes d'optimisation des ressources disponibles, …
     

Ces modes de construction des informations sur la situation locale augmentent la richesse et la précision de ces informations et renforcent leur fiabilité aux yeux des populations et des professionnels locaux (en particulier les agriculteurs). Les connaissances produites contribuent alors avec une efficacité plus grande à la construction des projets des acteurs locaux.

Date de la dernière mise à jour : 23/08/2018