Point de la situation des centrales nucléaires au Japon le 12 mars 2011 - Communiqué de presse n°3 du 12 mars 2011 à 21h00

Publié le 12/03/2011 à 21:00

Communiqué de presse

L’ASN fait le point sur la situation des centrales nucléaires au Japon à la suite du séisme de magnitude 8,9 survenu le 11 mars à 14 h 46 heure locale (6 h 46 heure française).

Les informations dont dispose l’ASN restent parcellaires. Cela s’explique largement par la mobilisation de ses interlocuteurs japonais sur la gestion de la crise.

Dès vendredi 11 mars matin et le début du tremblement de terre, l’ASN a mobilisé son dispositif d’urgence et ses équipes. L’ASN est en relation permanente avec son appui technique, l’IRSN, et analyse en temps réel les informations fournies par son homologue japonaise NISA, par l’exploitant japonais TEPCO ainsi que par l’AIEA.

André-Claude Lacoste, président de l’ASN, a fait un point devant la presse ce jour à 13h00 dans les locaux de l’ASN à Paris. Il a d’abord souligné la gravité de la situation au Japon et exprimé ses premières pensées pour les victimes du tsunami. Il a ensuite rappelé qu’il n’appartenait pas à l’Autorité de sûreté nucléaire française de se substituer à l’Autorité de sûreté japonaise ou à l’exploitant japonais dans la gestion de la crise.

Dans l’après-midi du 12 mars, le président de l’ASN accompagné du directeur général de l’IRSN, a participé aux côtés des ministres Nathalie Kosciusko-Morizet et Eric Besson à une conférence de presse.

Les derniers éléments sur l’évolution de la situation connus par l’ASN font l’objet d’une note d’information technique ci-jointe.

L’ASN fera un nouveau point en fonction de l’évolution de la situation.

RichText template tag dailymotion is not configured

_______________

Contact presse : Evangelia Petit, responsable des relations avec la presse,

Tél. : 01 40 19 86 61, evangelia.petit@asn.fr

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021