Le collège de l’ASN a consacré sa réunion du lundi 21 mars 2011 à faire le point sur l’accident de Fukushima.

Publié le 21/03/2011 à 17:26

Communiqué de presse

De gauche à droite : M. Michel BOURGUIGNON, Mme Marie-Pierre COMETS, M. André-Claude LACOSTE, M. Jean-Jacques DUMONT et M. Philippe JAMET.

Le collège de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a consacré sa réunion du lundi 21 mars 2011 à faire le point sur l’accident de Fukushima, une semaine après sa délibération du 14 mars 2011, et à entamer la réflexion sur les suites qu’il estime nécessaires.

Le collège de l’ASN renouvelle son témoignage de sympathie au peuple japonais à l’occasion du drame national qu’il subit. Le collège salue plus spécialement les efforts courageux des personnes intervenant sur la centrale nucléaire de Fukushima.

La crise nucléaire au Japon est loin d’être terminée. L’ASN tout entière reste donc mobilisée. Son centre d’urgence est activé 24h/24h depuis le vendredi 11 mars 2011. Les médias et le public sont régulièrement informés. L’ASN demeure en contact direct avec l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et en relation permanente avec le Gouvernement, l’ambassade de France au Japon, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). L’ASN se concerte régulièrement avec ses homologues étrangers.

Pour en savoir plus :

  • Délibération n° 2011-DL-0021 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 21 mars 2011 sur l’accident nucléaire de Fukushima et ses suites

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021