L’ASN fait un point de situation concernant les installations nucléaires japonaises

Publié le 11/03/2011 à 18:30

Communiqué de presse

Le 11 mars à 14h46 heure locale (6h46 heure française), un puissant séisme d'une magnitude de 8,9 sur l'échelle de Richter est survenu dans le nord-est du Japon (préfecture de Fukushima). L’épicentre se situe au large des côtes de Sanriku (latitude nord 38, longitude est 142.9).

Sur les 55 réacteurs nucléaires en fonctionnement au Japon sur 17 sites, 11 réacteurs ont été affectés par le séisme.

Les centrales de Fukushima Daichi (6 réacteurs) et Fukushima Daini (4 réacteurs) sont plus particulièrement touchées :

  • Concernant Fukushima Daini, l’exploitant japonais TEPCO a fait état d’une augmentation de la pression dans l’enceinte de confinement du réacteur n°2. Le système d’injection de sécurité permettant d’assurer le refroidissement du réacteur est mis en route.
  • Concernant Fukushima Daichi, l’alimentation électrique des réacteurs 1, 2 et 3 n’est plus assurée. Les autorités japonaises ont décidé à 21 h (heure locale, 13h heure française) d’évacuer les habitants dans un rayon de 3 km et de mettre à l’abri la population dans un rayon de 3 à 10 km autour de la centrale.

A la centrale d’Onagawa, un incendie qui s’était déclaré dans la salle des machines a été maîtrisé.

L’ASN suit, avec l’appui technique de l’IRSN, l’évolution de la situation des centrales nucléaires japonaises. Elle est en contact permanent avec les pouvoirs publics français.

L’ASN informera régulièrement le public sur l’évolution de la situation au Japon.

 


Contact presse : Evangelia Petit, responsable des relations avec la presse,

Tél. : 01 40 19 86 61, evangelia.petit@asn.fr

Date de la dernière mise à jour : 02/01/2017