Olivier Gupta, directeur général de l’ASN, est reconduit à la tête de WENRA

Publié le 17/11/2022 à 14:46

Note d'information

Lors de leur réunion plénière des 9 et 10 novembre 2022, les membres de WENRA ont reconduit Olivier Gupta, directeur général de l’ASN, à la tête de l’association.

Lors de sa réunion plénière semestrielle, l’association des responsables d’Autorités de sûreté nucléaire d’Europe (WENRA) a décidé de reconduire à sa présidence, jusqu’à la fin de l’année 2023, Olivier Gupta, directeur général de l’ASN. Olivier Gupta préside cette association depuis novembre 2019.

Cette réunion semestrielle, accueillie à Liverpool par l'ONR, l'Autorité de sûreté nucléaire britannique, a été l’occasion pour l’association d’aborder plusieurs sujets d’importance.

Réunion plénière de WENRA de novembre 2022
  • WENRA a approuvé les critères à utiliser lorsqu'un pays souhaite rejoindre l'association en tant qu'observateur ou lorsqu'un membre observateur actuel souhaite devenir un membre associé. Cette approbation est une étape clé pour WENRA, car elle clarifie une question importante concernant son organisation et son fonctionnement.
  • Les membres de WENRA ont abordé le nouveau contexte dans le domaine nucléaire, avec la crise énergétique actuelle, la guerre en Ukraine et la nécessité de faire face au changement climatique. Ce nouveau contexte soulève plusieurs défis pour tous les acteurs. Les Autorités de sûreté de plusieurs pays ont présenté leur situation nationale, leurs préoccupations et leurs points de vigilance en lien avec la sûreté. Beaucoup de ces éléments étant communs à plusieurs pays, WENRA a rédigé une déclaration soulignant l'importance de la sûreté nucléaire dans le contexte de la crise énergétique actuelle. Cette déclaration a été publiée sur les sites Internet de WENRA et de l’ASN.
  • Les membres de WENRA ont discuté de l'intérêt croissant de plusieurs parties prenantes pour les petits réacteurs modulaires (PRM, SMR) et des nombreuses initiatives en cours dans ce domaine, en particulier pour favoriser l'harmonisation à l’échelle internationale entre industriels et entre Autorités de sûreté. WENRA a confirmé que ces initiatives doivent permettre aux Autorités de sûreté d'assurer leurs responsabilités nationales en toute connaissance de cause et que pour cela, le plus grand nombre possible d’Autorités de sûreté devraient prendre part, le plus tôt possible, à l'évaluation de projets ayant atteint un niveau suffisant de maturité. Les membres de WENRA ont décidé de poursuivre leur coopération pour préciser, sur la base du retour d'expérience acquis sur les évaluations de PRM à un stade précoce de leur conception, les objectifs généraux de sûreté pour ces types de réacteurs.
  • L’Autorité de sûreté nucléaire ukrainienne (SNRIU) a exposé la situation de la sûreté des installations nucléaires affectées par la guerre. WENRA a réaffirmé son engagement à apporter tout soutien à SNRIU, notamment dans le cadre du groupe d'experts qu'elle a spécifiquement constitué en mars dernier à cet effet. Ce groupe a notamment permis d’identifier les différentes capacités de modélisation rapidement mobilisables en Europe pour prédire les conséquences d’un accident sur une installation ukrainienne, et d’en comparer les résultats sur des cas-tests.
  • Les groupes de travail de WENRA ont présenté leurs activités. La comparaison des modalités de mise en œuvre, sur les centrales nucléaires des différents pays de WENRA,  des « niveaux de référence de sûreté » les plus représentatifs, a été confirmée comme étant une priorité : ce travail contribuera en effet, en complément de l’harmonisation des réglementations, à évaluer le niveau réel d’harmonisation de la sûreté des centrales nucléaires européennes.
  • Enfin, dans le prolongement de ses discussions sur le nouveau contexte, WENRA a décidé d'entamer une réflexion sur sa stratégie actuelle afin d'en développer une nouvelle, plus en phase avec le nouvel environnement et les nouveaux défis auxquels les Autorités de sûreté  devront faire face dans les années à venir.

En savoir plus :

Publié le 15/11/2022 à 09:08

Déclaration de WENRA

Le 9 novembre 2022 lors de sa réunion plénière à Liverpool, WENRA (Western European Nuclear Regulators' Association) ont échangé sur le contexte de la crise énergétique actuelle.

 

Date de la dernière mise à jour : 18/11/2022