Réacteur n° 6 Système du refroidissement du réacteur à l'arrêt partiellement indisponible

Publié le 23/11/2005

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 11 novembre 2005, lors du redémarrage du réacteur après son arrêt pour maintenance et rechargement en combustible, une erreur de conduite entraîne l'indisponibilité partielle du système du refroidissement du réacteur à l'arrêt du réacteur n° 6 de la centrale nucléaire de Gravelines.

Lors de la remise en service d'un réacteur après arrêt pour maintenance et rechargement en combustible, l'exploitant doit veiller en permanence à maintenir la pression et la température du fluide primaire dans un domaine d'exploitation autorisé. Il dispose pour cela de différents matériels dont le système du refroidissement du réacteur à l'arrêt. Ce système est constitué de deux voies indépendantes qui doivent être en service lors de certaines phases du redémarrage.

Le 11 novembre 2005 après 21 h 00, après la prise de fonction de l'équipe de conduite de nuit, un contrôle de la conformité de l'état des différents matériels a permis de détecter que l'une des deux voies du système du refroidissement du réacteur à l'arrêt était partiellement indisponible du fait d'une manoeuvre inappropriée de l'équipe précédente. Cette indisponibilité a été générée après le dernier contrôle réalisé à 19 h 32.

La température du fluide primaire est toujours restée dans les valeurs prescrites par les règles générales d'exploitation.

L'incident a été classé par l'exploitant au niveau 1 de l'échelle INES.

 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie