Réacteur 3 Système de surveillance d'un tableau électrique 48 volt indisponible

Publié le 23/06/2006

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 12 mars 2006, lors des opérations d'arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Gravelines, une erreur de planification d'intervention de maintenance sur le système de surveillance d'un tableau électrique entraîne l'indisponibilité de ce dernier, indisponibilité qui n'a été détectée que tardivement.

Lors de l'arrêt d'un réacteur, l'exploitant doit respecter les règles générales d'exploitation qui imposent la disponibilité de certains matériels importants pour la sûreté. Ceci s'applique notamment à certains tableaux électriques et à leur système de surveillance qui ne peuvent être rendus indisponibles que sous certaines conditions.

Or une intervention de maintenance sur un des tableaux électriques produisant et distribuant du courant 48 volt pour des matériels importants pour la sûreté a été planifiée et réalisée alors que ce matériel devait rester disponible. De plus, cet écart n'a été détecté que lors de l'analyse a posteriori de l'intervention.

Cette intervention a généré l'indisponibilité du système de surveillance du tableau électrique durant 1 heure et 15 minutes, alors que l'application des règles générales d'exploitation aurait du conduire à l'arrêt de la manutention des assemblages combustible sous 1 heure.

L'incident a été classé par l'exploitant au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie