Réacteur 1 Indisponibilité du système de ventilation de la salle de commande

Publié le 19/04/2006

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 9 mars 2006, sur le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de production d'électricité de Nogent-sur-Seine, un opérateur a activé intentionnellement un capteur incendie afin de vérifier le fonctionnement de la détection incendie. Ce geste a eu pour conséquence de rendre indisponible le système de ventilation de la salle de commande.

L'opérateur, ayant constaté des dysfonctionnements sur la détection incendie, a décidé, sans analyse préalable, de vérifier le fonctionnement d'un détecteur incendie. Or, le détecteur sollicité est directement lié à différents ordres automatiques, dont la fermeture automatique d'un clapet de gaine de ventilation.

La fermeture de ce clapet a conduit à l'indisponibilité totale du système de ventilation de la salle de commande pendant 10 minutes.

Le système de ventilation de la salle de commande permet, d'une part, d'avoir des conditions de travail acceptables dans ce local et, d'autre part, d'éviter une contamination radioactive de la salle de commande en cas d'accident.

La conduite à tenir pour cet évènement a été respectée. Le clapet a été réarmé et la détection incendie a été remise en service.

Cet événement n'a pas eu de conséquences au niveau de la sûreté de l'installation. Cependant, en raison d'un événement similaire intervenu précédemment sur le même matériel et du manque de préparation dans l'intervention, l'Autorité de sûreté nucléaire a classé cet événement au niveau 1 de l'échelle INES.

 

  • Éditorial

par André-Claude Lacoste, directeur de la sûreté des installations nucléaires

LES ÉLÉMENTS MARQUANTS EN 2001

  • La nouvelle organisation du contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection

  • La politique de transparence de l'Autorité de sûreté nucléaire

  • Les évolutions des combustibles nucléaires et la cohérence du cycle du combustible

  • Les évolutions nécessaires de la gestion de la crise nucléaire
  • Le travail d'harmonisation des approches de sûreté entrepris par l'association WENRA

 

 

 

 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie