Réacteur 1 Arrêt d'un moteur diesel pendant un essai d'endurance

Publié le 19/08/2000

Centrale nucléaire de Saint-Alban Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 19 août, un moteur diesel s'est arrêté pendant un essai d'endurance ; la température de son circuit de refroidissement était trop élevée.

Chaque réacteur est équipé de deux lignes électriques extérieures en provenance du réseau national, et de deux groupes électrogènes de secours à moteur diesel. Ces deux groupes sont redondants et sont utilisés en cas de perte des alimentations électriques normales du réacteur. Ils permettent, dans cette situation, d'assurer le fonctionnement des systèmes de sauvegarde. L'exploitant démarre périodiquement ces groupes électrogènes afin de vérifier leurs performances.

C'est au cours d'un essai d'endurance de 8 heures qu'un moteur diesel s'est arrêté, la température de son circuit de refroidissement étant trop élevée (90°C). La température extérieure était alors de 33°C. Les premières investigations ont mis en évidence un débit du circuit de refroidissement insuffisant pour maintenir la température du moteur diesel en- dessous de 90°C lorsque la température extérieure atteint 33°C.

Le deuxième diesel présentant la même anomalie, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie