Perte d'un colis radioactif contenant de l'iode 125

Publié le 26/06/2001

Usine de production de radioéléments artificiels Fabrication ou transformation de substances radioactives - Cis-Bio

Le 26 juin, la société CIS-Bio International a déclaré à l'Autorité de sûreté nucléaire la perte d'un colis contenant de l'iode radioactif (iode 125). Ce radioélément est utilisé comme traceur pour des dosages immunologiques in vitro.

Ce colis a été expédié le 24 juin depuis l'installation CIS-Bio de Saclay (Essonne). Il devait être transporté vers les Pays-Bas via Antony (Essonne) et Bruxelles (Belgique). La société CIS-Bio mène toujours des investigations afin de localiser le colis égaré et de déterminer comment et à quelle étape de l'expédition ou du transport il a été perdu.

Le colis contient environ 0,555 MBq (mégabecquerel) d'iode 125. La période de l'iode 125 est d'environ 60 jours.

La réglementation exige, pour ce type de colis, que l'intensité de rayonnement au contact du colis soit inférieure à 5 µSv/h (microsieverts par heure), ce qui correspond à environ quinze fois l'irradiation naturelle. En l'occurrence, l'intensité du rayonnement au contact du colis est très inférieure à cette limite, en raison de la faible radioactivité contenue dans le colis perdu.

Néanmoins, le contenu des flacons ne doit pas être ingéré ou inhalé.

Compte tenu de la perte d'une source radioactive, cet incident est classé au niveau 1 de l'échelle INES appliquée aux transports.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie