Ouverture partielle de la porte d'un conteneur renfermant des outillages contaminés

Publié le 21/03/2001

Centrale nucléaire de Paluel Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 21 mars, dans le cadre d'un transport d'outillages contaminés de la centrale de Paluel vers la centrale de Flamanville, il a été constaté à la réception du conteneur de transport que sa porte n'était pas parfaitement fermée.

EDF utilise un parc d'outillages spécifiques pour la réalisation de contrôles durant les arrêts des réacteurs pour rechargement en combustible. Ces outillages sont donc échangés entre sites. Certains de ces outillages étant partiellement contaminés, leur transport se fait dans des conteneurs appropriés, selon les prescriptions de la réglementation sur le transport de matières radioactives.

Le 21 mars, le site de Paluel a ainsi expédié vers le site de Flamanville un conteneur métallique chargé de 20 caisses d'outillages. L'exploitant de Flamanville a constaté à l'arrivée sur le site que la porte du conteneur était entrebâillée de quelques millimètres en partie basse. Le système de fermeture est constitué de trois barres. Deux de ces barres n'assuraient plus leur fonction. Cependant, le cadenas et le scellé mis en place à Paluel étaient encore présents et les caisses étaient correctement arrimées à l'intérieur du conteneur.

Les contrôles réalisés à l'arrivée n'ont révélé aucune contamination à l'extérieur du colis.

Toutefois, en raison de la dégradation de la fonction de confinement du colis, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle internationale des incidents nucléaires (échelle INES).

.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie