Non-respect des spécifications techniques d'exploitation

Publié le 29/01/2008

Dans la nuit du 23 au 24 décembre 2007, le réacteur n°3 est sorti du domaine autorisé de fonctionnement lors de sa mise à l'arrêt.

Lors des opérations de mise à l'arrêt du réacteur, la pression dans le circuit primaire a baissé jusqu'à atteindre la valeur limite du domaine autorisé. L'équipe de conduite a mis en service un système permettant de faire remonter la pression. Cette action n'ayant pas un effet instantané, la pression dans le réacteur a continué de baisser et est restée hors du domaine autorisé de fonctionnement pendant une demi heure environ.

La conséquence d'une baisse de pression trop importante est un risque de détérioration du circuit primaire au niveau des pompes de circulation.

En raison du non-respect des règles d'exploitation et du manque d'anticipation de l'équipe de conduite, conduisant à une dégradation de la défense en profondeur, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie