Non respect des spécifications techniques d’exploitation

Publié le 30/07/2010

Centrale nucléaire du Bugey Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 23 juillet 2010, l'exploitant de la centrale nucléaire du Bugey a déclaré à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté portant sur le non-respect d’un critère de débit minimum des ventilateurs du système de ventilation du bâtiment des auxiliaires nucléaires.

Le système de ventilation du bâtiment des auxiliaires nucléaires est chargé d’assurer le maintien des conditions ambiantes permettant l’accès du personnel et le bon fonctionnement des équipements. Dans ce but les ventilateurs de ce système doivent garantir un débit d’air inscrit entre une valeur minimale et une valeur maximale. L’air évacué est filtré au travers d’un filtre à charbon actif, puis est rejeté par la cheminée.

Le 21 juillet, après un contrôle de la ventilation de ce système réalisé le 15 juillet, l’exploitant du CNPE du Bugey a détecté que le débit d’extration d’air des ventilateurs était légèrement inférieur au critère minimum exigé par les spécifications techniques d’exploitation.

Dès la détection de cette anomalie, l’exploitant a pris les dispositions pour que le débit des ventilateurs s’incrive à nouveau dans les valeurs définies par les spécifications techniques d’exploitation.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, sur l’environnement ou sur les travailleurs.

En raison du non-respect des spécifications techniques d’exploitation et de la détection tardive de cette situation cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie