Non respect des spécifications techniques d'exploitation

Publié le 05/11/2007

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 17 octobre 2007, alors que le réacteur n°3 était en fonctionnement, l'exploitant n'a pas respecté les spécifications techniques d'exploitation concernant la température du circuit primaire principal.

A la suite d'un dysfonctionnement au niveau du condenseur, la turbine qui entraîne le groupe turboalternateur servant à la production de l'électricité s'est déconnectée.

Les opérateurs en charge du pilotage de la centrale ont alors entrepris plusieurs actions afin de revenir à une situation normale. Au cours de ces opérations, pendant 4 minutes, la température du circuit primaire est descendue sous la limite des spécifications techniques d'exploitation fixée à 284 °C en atteignant 283,6 °C. La température du circuit primaire est toutefois restée dans la plage couverte par les études de sûreté.

Le réacteur, par décision de l'exploitant, a été arrêté dans l'heure qui a suivi la détection de l'écart.

Cet incident n'a pas eu de conséquence pour les personnes et l'environnement. Toutefois, en raison du non-respect des spécifications techniques d'exploitation, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie