Non-respect des spécifications techniques d’exploitation

Publié le 05/07/2011

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 16 juin 2011, le réacteur n° 4 est à l’arrêt en visite annuelle pour maintenance et rechargement. Une intervention de maintenance sur une pompe d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur conduit à rendre cet équipement inopérant.

Le 23 juin, des agents EDF et prestataires procèdent à une visite des installations dans le cadre du redémarrage du réacteur. Sur la turbopompe du système d’alimentation de secours des générateurs de vapeur, ils constatent que les travaux de maintenance des 16 et 17 juin 2011 n’ont pas été parfaitement réalisés. Leur analyse conduit toutefois à l’absence d’impact sur le fonctionnement de la turbopompe. Une remise en état est engagée et elle a lieu le 26 juin 2011.

Par la suite, l’analyse complémentaire de cet équipement établit que le fonctionnement de la turbopompe n’est plus assuré du 19 au 26 juin 2011. Les règles techniques d’exploitation exigent en pareil cas une réparation sous trois jours.

Cet incident qui n’a pas eu de conséquence sur le personnel et l’environnement a été classé par l’exploitant au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie