Non-respect des spécifications techniques d'exploitation généré par le décalage d'un capteur de débit

Publié le 05/12/2008

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 19 novembre 2008, EDF a constaté le décalage de l'étalonnage d'un capteur de débit du circuit d'alimentation en eau des générateurs de vapeur du réacteur  Cruas 3.

Le circuit d'alimentation en eau des générateurs de vapeur fournit à ces derniers l'eau nécessaire au refroidissement du réacteur. Ce circuit participe également à la protection du réacteur car il permet d'isoler le générateur de vapeur et de garantir le maintien d'un niveau minimal d'eau de refroidissement dans le circuit secondaire.

Afin de vérifier le fonctionnement des systèmes importants pour la sûreté sur une centrale nucléaire, des essais périodiques sont régulièrement réalisés.

Au cours de l'un d'eux, réalisé sur le circuit d'alimentation en eau des générateurs de vapeur,
les intervenants ont manoeuvré une vanne d'étanchéité, ce qui a faussé la mesure et induit un biais dans les valeurs délivrées par un capteur de débit. La valeur réelle du débit d'alimentation en eau des générateurs de vapeur ne se contrôlait alors qu'avec un seul capteur.

La protection du réacteur a donc été non conforme pendant plusieurs jours. En effet, celle-ci s'effectue par la comparaison des valeurs de tous les capteurs de mesure de débit  : l'isolement du générateur de vapeur aurait pu être retardée dans le temps.

Cet événement n'a pas eu de conséquence sur les installations, sur l'environnement ou sur les travailleurs.

En raison du non-respect d'une spécification technique d'exploitation, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie