Non-respect des spécifications techniques d'exploitation du réacteur 1

Publié le 26/02/2000

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 26 février, alors que le réacteur était en arrêt pour rechargement, un des échangeurs permettant le refroidissement de la piscine de stockage du combustible a été déconnecté.

La piscine de stockage du combustible a deux fonctions. D'une part, elle reçoit l'ensemble des assemblages du coeur du réacteur pendant les arrêts pour rechargement, d'autre part, elle sert au stockage des assemblages usés dans l'attente de leur envoi vers une usine de traitement. Durant cette période, qui peut atteindre plusieurs années, les assemblages usés perdent une grande partie de leur radioactivité et de leur puissance résiduelle.
Le refroidissement de la piscine est nécessaire pour évacuer la puissance résiduelle dégagée par les éléments combustibles présents. Ce refroidissement est assuré par un circuit constitué de deux voies comportant chacune une pompe et un échangeur.
Lorsque que la puissance résiduelle dégagée par les éléments combustibles est supérieure à 5,45 MW, les spécifications techniques d'exploitation demandent un fonctionnement en parallèle des deux échangeurs.

La déconnexion de l'échangeur a eu lieu lors d'une opération d'appoint en eau à la piscine de stockage. En fin d'opération, l'échangeur n'a pas été reconnecté.
Bien que l'organisation définie par l'exploitant prévoit la vérification du bon fonctionnement du circuit toutes les 8 heures environ, celui-ci n'a été remis en configuration normale que 21 heures après le début de l'incident.

La température de la piscine de stockage est en permanence restée en dessous de 35°C pour une spécification de 50°C maximum.

En raison de l'absence d'analyse préalable à l'opération d'appoint en eau et du délai de détection du non-respect des spécifications techniques d'exploitation, l'Autorité de sûreté a classé cet incident au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie