Non-respect des Règles Générales d'Exploitation (RGE)

Publié le 07/11/2007

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 24 octobre 2007, alors que le réacteur n°1 était en production, la température du circuit primaire a dépassé la limite fixée par les règles générales d'exploitation du réacteur (RGE).

La température du circuit primaire doit être maintenue en permanence dans les limites imposées par les RGE. Ces limites garantissent une marge qui permet de se prémunir contre tout risque d'ébullition de l'eau. L'ébullition diminuerait, en effet, l'efficacité du refroidissement et risquerait de conduire à un endommagement du combustible. Elle risquerait, en outre, d'endommager les pompes du circuit primaire.

Un défaut de surveillance lors d'une opération d'appoint d'eau dans le circuit primaire est à l'origine d'un dépassement, pendant 15 minutes, de la température maximale autorisée par les RGE.

Dès la détection de ce dépassement, l'équipe de conduite a ramené la température du circuit primaire dans son domaine autorisé.
 
Cet incident n'a pas eu de conséquence sur l'environnement ni sur la protection des personnes. Toutefois, en raison du non-respect des RGE, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie