Non-conformité des colonnes de niveau des réservoirs du système ASG

Publié le 16/04/2012

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Des supports de colonnes de niveau des réservoirs des systèmes ASG (alimentation de secours des générateurs de vapeur) des réacteurs n° 3 et 5 ne comportent pas toutes les soudures requises et pourraient de ce fait ne pas résister en cas de séisme.

Le 21 juillet 2011, un agent constate l’absence de plusieurs soudures sur deux supports d’une colonne de niveau du réservoir du circuit ASG du réacteur n° 3 et demande l’analyse de la conformité de cette situation.

Le 3 février 2012, après analyse, le service ingénierie de l’exploitant confirme la nécessité de réaliser les soudures manquantes. De plus, l’exploitant engage une étude sur les conséquences en cas de séisme ainsi qu’une vérification sur les autres réacteurs du site. Il apparait que le même écart est présent sur le réacteur n° 5.

En cas de séisme, cet écart aurait pu conduire à la perte de capteurs de niveau du système ASG, nécessaires au pilotage du réacteur en situation accidentelle. D’autre part, une brèche sur la colonne conduirait à ne pas disposer du volume d’eau suffisant pour alimenter les générateurs de vapeur.

La remise en conformité des supports a été réalisée.

Cet incident n’a pas eu de conséquence en termes de sûreté, ni sur l’environnement.

Initialement, l’exploitant avait classé cet événement au niveau 0 de l’échelle INES. A la suite des vérifications et de l’étude sur la tenue au séisme, l’incident a été reclassé au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie