Non-conformité de supports de filtres des circuits d’eau brute secourue

Publié le 07/10/2011

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 30 mai 2011, au cours de contrôles visuels effectués dans le cadre des programmes de maintenance, des non-conformités, telles que l’absence de tiges de fixation ou de la corrosion au niveau des supports des filtres des circuits d’eau brute secourue, ont été constatées sur le réacteur n°4. L’extension des contrôles à l’ensemble des réacteurs a révélé des non-conformités similaires sur les réacteurs n° 1, 2, 3 et 5.

Le circuit d’eau brute secourue est constitué de deux lignes redondantes. En cas de défaillance du filtre, la ligne associée serait inopérante. Compte tenu des anomalies constatées, on ne peut pas exclure, en cas de séisme, la défaillance simultanée des deux lignes du circuit d’eau brute secourue des réacteurs n° 1, 2 et 4.

Les travaux de remise en état des supports ont été réalisés en totalité sur les réacteurs n°4 et 5, et sont en cours sur le réacteur n°1 actuellement en arrêt pour visite décennale. Sur le réacteur n°2, des travaux de remise en conformité ont été réalisés sur une des deux lignes. A ce jour, des travaux similaires sont encore nécessaires sur une des deux lignes des réacteurs n°2 et 3. Les supports des filtres ont été renforcés provisoirement dans l’attente de la réalisation des travaux définitifs. L’ASN a demandé à l’exploitant la remise en conformité des lignes impactées au plus tôt.

Cet incident n’a pas eu de conséquence réelle en termes de sûreté. Il s’agit toutefois d’un non respect des prescriptions relatives à la qualification sismique des matériels importants pour la sûreté.

Cet incident a, par conséquent, été déclaré par l’exploitant au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie