Mauvais réglage du seuil de l'alarme de contrôle de la concentration en bore

Publié le 22/01/2008

Centrale nucléaire de Fessenheim Réacteurs de 900 MWe en attente de démantèlement - EDF

Lors du redémarrage du réacteur n°2, le 13 janvier 2008, l'exploitant a augmenté la concentration en bore de l'eau du circuit primaire en omettant de régler le seuil d'alarme de contrôle de cette concentration.

Pour contrôler la réaction nucléaire dans le coeur du réacteur, l'exploitant dispose de deux moyens principaux :
1.    ajuster la concentration en bore dans l'eau du circuit primaire, le bore ayant la propriété d'absorber les neutrons produits par la réaction nucléaire,
2.    introduire les grappes de commande dans le coeur ou les en retirer. Ces grappes de commande, rassemblées en groupes, contiennent des matériaux absorbant les neutrons.

Le 13 janvier dernier, l'exploitant a dû augmenter la concentration en bore dans l'eau du circuit primaire. Cette opération doit être suivie d'un ajustement du seuil de l'alarme de contrôle de la concentration en bore fixée par les spécifications techniques d'exploitation. Ce seuil est resté pendant 12 heures inférieur à la valeur spécifiée.

Cet événement n'a pas eu de conséquence réelle. Toutefois, en raison d'un non-respect des spécifications techniques d'exploitation, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie