Manutention d'un assemblage de combustible avec le circuit de ventilation du bâtiment réacteur non en service

Publié le 22/08/2008

Centrale nucléaire de Flamanville Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 21 mai 2008, les agents de la centrale nucléaire de Flamanville ont détecté que la manutention d'un assemblage avait été engagée alors qu'un circuit de ventilation de l'enceinte de confinement du bâtiment réacteur n'était pas en service et n'était pas raccordé au dispositif de filtration correspondant.

Le bâtiment réacteur est équipé d'un système de ventilation qui est destiné à assurer le renouvellement de l'air afin de limiter la radioactivité ambiante et, en cas d'accident, à limiter les risques de concentrations locales élevées en hydrogène. Ce dispositif de ventilation est raccordé à des dispositifs de filtration adaptés afin de traiter l'air de ventilation avant rejet à l'atmosphère.

Le réacteur de Flamanville 1 est en fin d'arrêt pour visite décennale. Le 21 mai 2008, en vue du rechargement du combustible, la manutention du premier assemblage de combustible entre la piscine de stockage et la cuve du réacteur est engagée, sans que le circuit de ventilation de l'enceinte de confinement ait été préalablement mis en service et raccordé au dispositif de filtration correspondant.

La nécessité de la mise en service préalable de ce dispositif de ventilation était pourtant explicitement indiquée dans les procédures internes de gestion du début de manutention du combustible, mais ce point n'a pas été vérifié et l'autorisation de manutention a été donnée alors que les conditions requises n'étaient pas remplies.

Cet écart a été corrigé moins d'une heure après, l'assemblage de combustible ayant été repositionné dans la piscine de stockage.

Cet événement n'a eu aucune conséquence, ni sur l'environnement, ni sur les travailleurs ou le public.

Cependant, la gestion de cet événement révèle des lacunes en matière de culture de sûreté. Cet incident a été déclaré au niveau 0 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 0

Écart