Inondation de locaux du bâtiment de sauvegarde par de l'eau contaminée pendant les opérations de maintenance du réacteur n° 1

Publié le 12/12/2007

Centrale nucléaire de Paluel Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 7 novembre 2007, une opération de remplissage d'un circuit de l'unité de production du réacteur n°1 a conduit à l'inondation de locaux du bâtiment de sauvegarde par environ 800 m3 d'eau borée et contaminée par de la radioactivité.

Le réacteur n°1 de Paluel était à l'arrêt pour maintenance programmée depuis le 13 octobre 2007. Une intervention, sur un clapet du circuit d'injection de sécurité (circuit RIS), n'était pas terminée lors de la phase de remplissage de ce circuit. Cette action a de fait entraîné un déversement de l'eau destinée à alimenter le circuit par le biais de ce clapet non refermé. Cette eau était chargée en bore et présentait un niveau de radioactivité significatif, car il s'agit de l'eau également utilisée dans la piscine de stockage du combustible.

Le circuit RIS permet, en cas d'accident, par exemple une fuite importante du circuit primaire du réacteur, d'introduire de l'eau borée sous haute pression dans celui-ci afin d'étouffer la réaction nucléaire et d'assurer le refroidissement du coeur.

Lors de cet événement, le réacteur n°1 était arrêté et les assemblages combustibles avaient été évacués de la cuve située dans la piscine du bâtiment réacteur. Le circuit RIS n'était donc pas nécessaire à la sûreté et l'inondation n'a pas eu d'impact sur la sûreté de l'installation.

L'Autorité de sûreté nucléaire a procédé à une inspection réactive le 7 novembre 2007. Cette inspection a mis en évidence des lacunes dans la planification des activités lors des arrêts de réacteur et des défaillances dans le processus de consignation des matériels.

Cet incident, sans conséquence pour les personnes, a conduit à la contamination de locaux du bâtiment de sauvegarde et à la dégradation de matériels du circuit RIS. Des opérations de nettoyage et décontamination précédant des opérations de maintenance et/ou de remplacement des matériels touchés par l'inondation sont en cours. Ces matériels devront être rendus opérationnels avant tout redémarrage du réacteur.

Il n'y a pas eu de dispersion de radioactivité dans l'environnement.

Cet incident a été classé au niveau 0 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 0

Écart