Indisponibilité de la mesure du niveau d’eau de la piscine du bâtiment réacteur 1

Publié le 26/05/2015

Centrale nucléaire de Cattenom Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 14 mai 2015, l’exploitant de la centrale nucléaire de Cattenom a constaté l’indisponibilité d’un capteur de mesure du niveau d’eau de la piscine du bâtiment réacteur lors de l’arrêt pour visite partielle du réacteur 1.

L’eau de la piscine assure le refroidissement des assemblages combustible qu’elle contient et la protection du personnel face au risque d’irradiation.

Le 14 mai 2015, dans le cadre des opérations de redémarrage du réacteur 1, les assemblages combustibles étaient présents dans la cuve du réacteur et les opérations de vidange de la piscine du bâtiment réacteur étaient en cours. L’exploitant a alors constaté un décalage entre les mesures fournies par deux capteurs mesurant le niveau d’eau de la piscine. Des vannes fermées, alors qu’elles auraient dû être ouvertes, sont à l’origine du dysfonctionnement de l’un des deux capteurs. Dès la détection de l’écart, la vidange de la piscine a été interrompue et l’exploitant a remis les vannes dans la position attendue.

Le niveau de l’eau dans la piscine est toujours resté supérieur aux exigences et cet événement n’a pas eu de conséquence sur le personnel ni sur la sureté de l’installation. Néanmoins, la surveillance du niveau d’eau de la piscine du bâtiment réacteur a été dégradée.

En raison de la détection tardive de la mauvaise position des vannes, il a été classé au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie