Indisponibilité d'une fonction de secours permettant de réguler la température dans des locaux abritant du matériel important pour la sûreté

Publié le 16/10/2006

Centrale nucléaire de Chinon B Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 6 octobre 2006, l'exploitant de la centrale nucléaire de Chinon a détecté l'indisponibilité d'un ventilateur de secours intervenant dans la régulation de la température de certains locaux du réacteur n°3.

Ces locaux abritent les pompes de charge du système de contrôle volumétrique et chimique du circuit principal. Une ventilation adaptée est donc nécessaire pour assurer en permanence le bon fonctionnement de ces pompes. En cas de défaillance de cette ventilation, un système de secours permet d'assurer cette fonction : le ventilateur défaillant appartient à ce système de secours.

Ce dysfonctionnement était dû au mauvais rebranchement du ventilateur lors du dernier arrêt du réacteur. L'anomalie a immédiatement été corrigée.

En raison de la dégradation certaine de la défense en profondeur, l'exploitant a proposé à l'Autorité de sûreté nucléaire de classer cet incident au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie