Ecart de conformité relatif à la non tenue au séisme d’une colonne de niveau d’un réservoir du circuit d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur des réacteurs n°1, 3 et 4.

Publié le 25/06/2012

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 7 juin 2012, l'exploitant de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly a déclaré à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté portant sur un écart de conformité relatif à la non tenue au séisme d’une colonne de niveau du réservoir de secours d’alimentation en eau des générateurs de vapeur des réacteurs n° 1, 3 et 4.

Le circuit d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur fournit à ces derniers, en cas de défaillance de l’alimentation principale, l’eau nécessaire au refroidissement du réacteur. Il est également utilisé lors des phases de démarrage et d’arrêt du réacteur.

Le 25 avril 2012, dans le cadre de la prise en compte du retour d’expérience d’un événement significatif survenu sur les centrales nucléaires de Gravelines et du Tricastin, l’exploitant de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly a mis en évidence un écart de conformité relatif à l'absence de cordons de soudure et de boulons de maintien sur les supports métalliques qui soutiennent le dispositif de mesure du niveau d'eau du réservoir du circuit de secours en eau des générateurs de vapeur des réacteurs n° 1, 3 et 4.

Après analyse de l’écart par les services d’ingénierie d’EDF, il s’est avéré qu’en cas de séisme, la colonne de niveau pourrait casser et générer une fuite de l’eau contenue dans le réservoir du circuit de secours d’alimentation en eau des générateurs de vapeurs des réacteurs. Ce circuit ne serait alors plus en capacité de venir suppléer une éventuelle défaillance du circuit normal d’alimentation en eau des générateurs de vapeur.

L’exploitant va procéder à la remise en conformité de ces réservoirs en cours de fonctionnement pour le réacteur n°3 et pendant les arrêts de réacteur de 2012 pour les réacteurs n°1 et 4.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, sur l’environnement ou sur les travailleurs.

Cependant, en raison des conséquences potentielles de cet écart de conformité, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie