Dépassement de la teneur en oxygène de bâches d'effluents radioactifs gazeux

Publié le 10/12/2001

Centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le samedi 1er décembre, lors de la vérification quotidienne de la teneur en oxygène des bâches de traitement d'effluents gazeux radioactifs du site, l'exploitant s'est aperçu d'un dépassement deux de ces bâches, du seuil d'alarme de 6% sur fixé pour éviter d'atteindre la limite d'inflammabilité.

A la suite d'une opération de maintenance sur une des pompes du circuit de traitement des effluents radioactifs, raccordée à ces bâches, le balayage en azote des circuits n'a pas été réalisé, contrairement à ce qui est mentionné dans les procédures.

Deux bâches ont alors atteint des valeurs en oxygène respectives de 7% et environ 18%.

Dès la découverte de l'anomalie, l'exploitant a procédé à un appoint en azote pour revenir à une situation respectant critères.

En raison du non-respect des spécifications techniques d'exploitation et d'un défaut de qualité lié à l'intervention sur une des pompes, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie