Dépassement de la température prescrite pour une solution contenant des produits de fission

Publié le 30/05/2013

Usine de traitement d'éléments combustibles irradiés provenant des réacteurs nucléaires à eau ordinaire (UP2-800) Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Le 19 mai 2013, la température d’une solution de produits de fission contenue dans une cuve de l’atelier R2 a dépassé pendant 38 minutes la limite fixée par les règles générales d’exploitation (RGE).

L’atelier R2 assure l’extraction du plutonium et de l’uranium ainsi que la concentration des produits de fission contenus dans les assemblages de combustible traités par l’usine UP2-800 de La Hague. Les solutions de produits de fission sont concentrées dans des évaporateurs alimentés à partir d’une cuve de réception et de cuves intermédiaires appelées cuves d’alimentation. Les transferts entre ces cuves sont notamment effectués au moyen d’éjecteurs qui utilisent la vapeur comme fluide moteur.

Le 19 mai 2013, le transfert d’un volume de solution de produits de fission vers une cuve d’alimentation d’un évaporateur était programmé. L’exploitant a poursuivi ce transfert jusqu’à son terme malgré le déclenchement de la pré-alarme réglée à 52°C, seuil à partir duquel le transfert doit normalement être arrêté par l’équipe de conduite. De ce fait, la température du volume de la solution a continué à s’élever pour atteindre 65°C, dépassant ainsi durant 38 minutes la valeur maximale de 60°C fixée par les RGE de l’atelier R2. Cette limite est définie pour garantir une marge importante vis-à-vis du risque de mise en ébullition de la solution de produits de fission en cas de perte totale des différents systèmes de refroidissement des cuves.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur le personnel ni sur l’environnement.

Compte tenu du dépassement d’une limite de sûreté prescrite, cet événement a été classé par l’ASN au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie