Dépassement de la limite de radioactivité contenue dans des déchets reconditionnés manuellement

Publié le 07/03/2002

Centraco Traitement de déchets et effluents radioactifs - Socodei

Le 7 mars, un dépassement de la limite de radioactivité autorisée pour le reconditionnement manuel des déchets a été constatée dans sept fûts de déchets à l'installation CENTRACO sur le site de Marcoule.

Les déchets solides à incinérer sont, le plus souvent, mis en fûts métalliques par les producteurs de déchets. Afin de procéder à l'incinération, il faut reconditionner les déchets dans des fûts incinérables. L'exploitant CENTRACO procède à ce reconditionnement selon un mode soit automatique soit manuel, car tous les types de fûts métalliques ne sont pas compatibles avec la chaîne automatique.

Cependant, l'utilisation de la chaîne manuelle, dont la mise en service date du 21 janvier 2002, est réservée aux déchets dont la radioactivité est inférieure à 0,5 becquerel par gramme pour le rayonnement de type alpha et 5 000 becquerels par gramme pour les rayonnements de type bêta et gamma.

L'incident est dû au fait que ces limites n'ont pas été retranscrites au niveau du poste de tri, à l'arrivée des fûts métalliques, et c'est lors d'un contrôle, effectué a posteriori, que l'exploitant a recensé 7 fûts ne respectant pas l'un de ces deux seuils d'activité.

Les dosimètres portatifs des agents concernés n'ont révélé aucune mesure significative d'activité, et aucune contamination n'a été décelée. Cet incident n'a pas eu de conséquence sur l'environnement ni sur l'installation. Toutefois, il met en évidence l'insuffisance de la procédure relative à ces opérations. Pour cette raison, l'incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

CENTRACO est une usine d'incinération et de fusion des déchets faiblement actifs, située au Codolet (Gard) sur le site de Marcoule.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie